Animale, T2 : La prophétie de la reine des neiges de Victor Dixen

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Gallimard jeunesse (2015)
440 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

1833, sur l’île sans nom, Blonde et Gaspard coulent des jours heureux. Mais le destin va bouleverser leur existence car ils sont les victimes d’une terrible prophétie. Dans l’ombre, la Reine des neiges fomente un plan diabolique pour prendre le pouvoir et capture Gaspard pour arriver à ses fins. Blonde est livrée à elle-même et part à la recherche de son bien – aimé, mais le parcours est semé d’embûche. Parviendra t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?

Si le premier tome d’Animale s’inspirait du conte Boucle d’Or et les trois ours, c’est au conte La Reine des Neiges que Victor Dixen emprunte ici, pour composer une suite aussi prenante et excellente que La Malédiction de Boucle d’Or.
Ainsi, Victor Dixen, dans une langue soutenue nous transporte dans le passé. Il mêle habilement réalité historique et fantastique pour composer la trame de La Prophétie de la Reine des neiges. Aventure étonnante et pleines de rebondissements, ce qui émerveille le plus le lecteur, c’est la réécriture incroyable et inventive qui se cache derrière ce deuxième tome d’Animale. Victor Dixen avait déjà su exploiter et proposer une vision moderne et inédite du conte Boucle d’Or et les trois ours, il renouvelle avec brio le pari dans La Prophétie de la Reine des neiges. C’est d’une grande finesse et j’ai surtout apprécié son exploitation de la figure de l’écrivain à l’origine de ce conte : Andersen. Absent dans le premier tome, l’auteur à qui l’on doit le conte de La Reine des neiges ( et bien d’autres) dont Victor Dixen s’inspire, est ici un véritable personnage, qu’on découvre de manière singulière, loin des biographies traditionnelles.
L’histoire de La Prophétie de la Reine des neiges est addictive et riche en péripéties. Blonde, qui connaît maintenant son histoire familiale et ses origines animales, doit déjouer les plans diaboliques de la Reine des neiges, qui a enlevé Gaspard. Le lecteur vit à ses côtés, à travers les lettres qu’elle envoie à Andersen, les nombreuses difficultés qu’elle rencontre pour retrouver son bien aimé. Le récit nous envoûte et la magie de la plume de Dixen opère à merveille.
La qualité du style est égale à la qualité de l’histoire. L’ensemble est terriblement bluffant et même si la fin ne le laisse pas vraiment penser, on aimerait retrouver Blonde et Gaspard dans une nouvelle réécriture aussi judicieuse et bien menée d’un autre célèbre conte pour enfants…

En quelques mots :

Deux ans après la publication du tome 1 d’Animale : La Malédiction de Boucle d’Or, Victor Dixen propose à son histoire, une suite. Exploitant cette fois le conte La Reine des neiges, écrit par Andersen, le tome 2 d’Animale réussi à transporter une fois de plus le lecteur dans un passé lointain où réalité et fantastique se côtoient habillement. Bluffant par son écriture ( la langue est plutôt soutenue et littéraire), La Prophétie de la Reine des neiges montre chez Dixen un certain talent pour proposer une réécriture ingénieuse d’un conte bien connu. Sa vision totalement inédite et novatrice du conte est finement exploité et permet de donner à des personnages à la base très simples, une nouvelle dimension. En un mot : impressionnant !

Vidéo de présentation ( tome 1 ) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.