Au delà des étoiles de Beth Revis

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Pocket jeunesse (2014)
440 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Amy a été cryogénisée avec ses parents sur un vaisseau spatial, le temps d’atteindre la planète Centauri, 300 ans plus tard. Mais Amy est réveillée plus tôt que prévu, quelqu’un a essayez de a tuer ! Tandis qu’elle cherche à percer les raisons de son réveil, elle découvre le troublant et inquiétant univers du vaisseau en compagnie d’Elder, futur commandant…Jusqu’à ce que les assassinats de personnes cryogénisées reprennent !

Ce qui attire d’abord, c’est la couverture d’Au delà des étoiles. Tout simplement magnifique, dans une belle ambiance lunaire qui rappelle tout de suite le lieu dans lequel se déroule l’histoire : l’espace.
Au delà des étoiles est le premier tome d’une trilogie futuriste qui oscille entre le roman dystopique ( l’organisation très codifiée et bien régulée du vaisseau avec à sa tête un leader proche d’un dictateur) et le roman « space opéra » ( le voyage vers une nouvelle planète, situation principale qui se passe sur un vaisseau spatial).

L’histoire plonge rapidement le lecteur au coeur de l’univers imaginée par Beth Revis.
Alternant le point de vue d’Amy et celui d’Elder, le récit nous fait découvrir ces deux héros au même rythme. Amy est sensible, très affectée par son réveil, le fait de ne pas revoir ses parents, mais surtout très inquiète sur l’organisation du vaisseau et les mœurs étranges de ses habitants. C’est l’élément perturbateur du quotidien bien rangé d’Elder, un garçon qui doit lui assumer son rôle de futur leader, de futur Doyen du vaisseau alors même que celui qui est actuellement en place se montre froid et distant. Au fil du roman, il évolue énormément pour assumer totalement son rôle de décideur.

Au delà des étoiles est un roman SF dont l’action monte crescendo. Beth Revis commence d’abord par nous présenter les deux héros : Amy et Elder, leur personnalité, leur quotidien, puis le but de la mission spatiale. Ensuite, lorsqu’Amy se réveille, l’histoire monte d’un cran en intensité. Cette fois on découvre les petits dysfonctionnements, les mœurs étranges des habitants, le côté sombre du Doyen…etc. Petit à petit le mystère, les interrogations, les découvertes, la tension augmentent jusqu’à ce que le lecteur soit complètement captivé par l’histoire, incapable de lâcher Au delà des étoiles. Je crois que lire en une après-midi les 200 dernières pages du roman, reflète bien la manière dont j’ai achevé ma lecture, pourtant assez calme au départ.
Lorsque le récit s’achève, c’est avec regret qu’on quitte Amy et Elder, mais c’est sur une promesse : la suite risque d’être tout aussi addictive !

En quelques mots :

Avec une aussi belle couverture, le lecteur est tout de suite attiré par Au delà des étoiles. Mais c’est bien sûr l’histoire qui fait qu’il lira intégralement ce roman SF qui oscille entre la dystopie et le « space opéra ».
Captivante, l’histoire nous entraîne au cœur d’une « société » au fonctionnement singulier et inquiétant, reposant sur le mensonge. La tension et le suspens montent crescendo jusqu’au point final qui lève le voile sur quelques mystères et en appelle d’autres…

Lien pour marque-pages : Permaliens.