La Guerre des blocs, T1 : Descente dans l’Overworld de Liam O’Donnell

descente-overworldAge : 12 – 15 ans
Éditeur : 404 éditions ( 2016)
230 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Hamid, Ant et Jaina sont passionnés par le jeu Minecraft. Alors qu’ils se promènent dans le mini-salon qu’ils ont organisé dans leur ville sur leur jeu préféré, un mystérieux étranger leur donne quatre épées de mousse. Une série d’événements imprévus fait alors basculer le cours des choses. En effet, les trois amis ainsi que le principal du collège ( qui déteste les jeux vidéos) se retrouvent propulsés à l’intérieur même de l’univers Minecraft, chargés d’une mission importante : empêcher Herobrine et son terrible sous-fifre Slashax, de dévaster le monde réel !

Le jeu Minecraft connaît un succès grandissant depuis sa sortie grand public en 2011 et dans cet univers où tout est à construire, le champ des possibles est aussi vaste que les histoires qu’on y inventent. Descente dans l’Overworld, premier tome de la trilogie La Guerre des blocs, de Liam O’Donnell est un de ces multiples romans « non officiels » récemment publiés et dont l’aventure prend sa source dans l’univers Minecraft. Le scénario a tout pour séduire les jeunes lecteurs amateurs par ailleurs du jeu vidéo avec trois héros qui, comme eux, adorent Minecraft et se retrouvent, contre toute attente, propulsés dans l’univers virtuel. Désignés pour sauver le monde, rien de moins, des plans machiavéliques du légendaire Herobrine, Ant, Hamid et Jaina vont vivre une aventure palpitante qui ne connaîtra que peu de répit, à l’image des aventures que vivent les joueurs au sein de Minecraft.

Évidemment Descente dans l’overworld s’adresse surtout aux fans de Minecraft, et ils sont nombreux ! On y retrouve le vocabulaire des « gamers » et les personnages, monstres ou objets propre à l’univers Minecraft. Une ambiance familière que Liam O’Donnell complète par de fréquentes références aux commande du jeu et à la manière dont on y joue. Pour les lecteurs également joueurs, il ne sera donc pas difficile de s’approprier ce monde virtuel et d’apprécier d’autant plus leur lecture. Les ressorts de l’histoire ne sont pas d’une grande originalité mais Liam O’Donnell a une écriture efficace et abordable pour tous qui rend cette lecture très fluide.

Un roman qui séduira sans peine les fans de Minecraft, qu’ils soient ou non de bons lecteurs par ailleurs, c’est une certitude.

En quelques mots :

Les « romans Minecraft » sont à la mode ces derniers temps en littérature jeunesse. Descente dans l’Overworld, premier tome de la trilogie La Guerre des blocs, attirera et ravira sans aucun doute les lecteurs également joueurs du jeu vidéo. On y retrouve l’ambiance et le vocabulaire emblématique qui permettent aux lecteurs de rapidement s’approprier l’histoire. Si l’histoire ne fait pas dans la très grande originalité, elle est aussi très efficace et palpitante. Un livre qui réconciliera peut-être certains avec la lecture !

A propos de Liam O’Donnell

Après avoir travaillé sur des plateaux de cinéma au Canada, en Irlande et au Royaume- Uni, Liam O’Donnell publie son premier livre, System Shock, en Angleterre en 1999. Il a ensuite exercé diverses activités (adaptation de scripts, journaliste, auteur de BD) tout en continuant à écrire. Il s’est aperçu très tôt que la passion pour les jeux vidéo pouvait amener à la lecture même les lecteurs les moins disposés, et a toujours gardé cette idée en tête. Aujourd’hui, Liam est l’auteur de plus de 35 romans graphiques destinés à des lecteurs réticents.
Parallèlement à ses activités d’auteur, Liam O’Donnell est professeur des écoles à Toronto.
Lien pour marque-pages : Permaliens.