Guillaume Suitaume : The Dada de Vinci Code de Gordon Zola

Age : 15 ans et +
Editeur : Léopard masqué (2005)
320 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

La police française reçoit depuis plusieurs jours des lettres de menaces de mort à l’encontre de Daniel Brun auteur du livre-dont-on-ne-dit-plus-le-titre et signées par un mystérieux horloger.
C’est alors que Guillaume Suitaume, accompagné de sa belle collaboratrice Purdey Prune, rentre en scène et plonge dans une enquête qui menera le lecteur à Gibors, Rennes-le-château,… à la rencontre de Léonard de Vinci et des templiers.

L’auteur s’appelle Zola mais il n’a rien à voir avec le célèbre Emile, ni avec les romans de celui-ci. The dada de Vinci code n’est pas une parodie du Da Vinci Code mais un roman humoristique autour de ce fameux livre-dont-on-ne-dit-plus-le-titre. Ce n’est pas non plus, un livre touristique de Paris ( il est important de prévenir nos amis les Américains). Bref, bref, bref, comme vous le précisera le livre il s’agit d’une enquête policière faisant partie de la série : Les enquêtes calaembourlesque de Guillaume Suitaume. Il vous est très important et recommandé de bien retenir le mot : Calembourlesque ( inutile de chercher dans le dictionnaire, ce mot n’existe pas (encore) et évitez donc de le replacer dans une rédaction…) car c’est lui qui vous annonce la couleur de la série et logiquement du Dada de Vinci code.
Et oui ce livre est tout sauf triste avec pour armes la parodie, la dérision, le cynisme, la répartie, l’ironie ou encore la satire. Vous voulez du rire, en voici en voila, vous ne retournerez pas dans vos pénates en pleurs après la lecture du Dada de Vinci code ( ou du moins se sera des larmes de joie !)
L’auteur est un ami du lecteur, il aime lui expliquer son travail dans l’écriture de son livre ou placer des petits gags dans le récit afin de nous faire partager les petites mésaventures
( complètement fausses) rencontrées dans l’écriture.
Gordon Zola est un amoureux de la blague moyenne qui pourtant faire rire et un as du jeu de mot quand l’envie lui prend d’en faire un. C’est Monsieur Humour à tour de bras et rien ne l’arrête sauf peut-être la fin du livre. Mais qu’à cela ne tienne, on retrouvera Zola ( pas Emile mais Gordon) dans les prochaines aventures de Guillaume Suitaume et on peut dire qu’il tient un bon rythme ( quasi marathonien) cet auteur !

Lien pour marque-pages : Permaliens.