Instinct, T2 de Vincent Villeminot

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Nathan jeunesse (2011)
330 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Tim, Shariff et Flora sont toujours à l’institut de Lycanthropie mais le climat a bien changé depuis l’affaire des taxidermistes. Cette tension s’accroit un peu plus lorsque le cadavre d’un anthrope est retrouvé mort, tué par un prédateur. Il semblerait que cet acte barbare soit volontaire. Deux camps s’affrontent alors : d’un côté celui de Bjorn qui veut que les anthropes assument complètement leur identité animale, de l’autre celle de McIntyre qui préconise le contrôle des pulsions…Shariff, Flora et Tim vont devoir prendre des risques pour réussir à sauver l’avenir de l’institut et leur vie !

Instinct est un roman qui s’inscrit dans la droite lignée des comics américains. On reconnaîtra sans aucun doute les allusions à certains X-men bien que la différence soit grande entre les deux titres. Quoi qu’il en soit Tim, Flora, Shariff et les autres sont des anthropes, des hommes qui se transforment à plus ou moins grande fréquence en animaux. Leur vie déjà complexe et secrète se trouve dans ce second tome en danger et la mort va guetter plusieurs anthropes même ceux auxquels le lecteur s’était attaché.
Vincent Villeminot propose une suite au premier tome d‘Instinct très réussie. Sans temps mort ou presque les péripéties et rebondissements s’enchaînent sur fond d’une enquête bien particulière. En effet d’un côté un anthrope a trahi de front l’institut et tue ses congénères ennemis, de l’autre un chef d’entreprise spécialisé dans la biotechnologie est à la recherche de l’institut et de cobayes pour mettre au point des supers-combattants. Pas de repos donc pour nos trois jeunes anthropes que sont Flora, Tim et Shariff.
Ce second tome de la trilogie Instinct tient les promesses du premier et nous plonge dans une histoire captivante qui du début à la fin nous tiendra en haleine. Cette trilogie très bien écrite et originale sera une véritable occasion pour faire renouer les ados réticents à la lecture, par sa capacité à proposer une histoire dynamique, certes longue mais ultra-visuelle, inspirée des films issus des comics américains. Un roman d’abord pour les garçons mais qui saura aussi trouver son public féminin, si celui-ci aime changer de registre.

Lien pour marque-pages : Permaliens.