La Vague de Todd Strasser

vagueAge : 15 ans et +
Éditeur :  Pocket (2008)
160 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

amazon  chapitrepriceminister

 

Fin des années 60. Alors que ses élèves de terminale sont étonnés de la facilité avec laquelle le peuple Allemand a suivi Hitler et les nazis, Ben, un enseignant d’histoire-géographie décide de mener sa propre expérience. Il crée le mouvement La Vague et choisit d’appliquer dans son cours certains principes du nazisme. Bientôt, les élèves sont emballés par cette nouvelle discipline et ce sentiment de former une élite parfaite…Mais l’expérience pourrait bien aller au-delà des prévisions de l’enseignant…

Dans le Top Ten Tuesday du 2 septembre 2014, je faisais remarquer qu’un livre me tentait énormément depuis plusieurs années sans que j’ai eu l’occasion de le lire. Il s’agissait du roman La Vague de Todd Strasser, également adapté au cinéma ( je n’ai pas non plus vu le film). J’avais eu de très bons échos sur ce roman au fil des ans, aussi lorsque je l’ai vu dans le CDI où je travaille, je me suis enfin laissée tenter par cette lecture.

Je n’ai pas été déçue par ce roman saisissant qui m’a remuée presque autant que les personnages qui vivent cette histoire. Inspiré par un événement qui s’est réellement produit aux Etats-Unis, Todd Strasser a mis son imagination au service d’un texte surprenant, qui ne peut qu’interpeller le lecteur.
En effet, qui ne s’est pas un jour posé la même question que les élèves de terminale de Ben, à savoir, comment une dictature aussi barbare que la dictature allemande, a t-elle pu exister ? On a le sentiment que les Allemands de l’époque devaient être bien stupides, mais la leçon que Ben donne à ses élèves à travers cette expérience, l’est aussi pour le lecteur de La Vague.

En effet, en tant que lecteur il n’est pas difficile de s’identifier rapidement aux élèves de la classe et de voir comment l’expérience impacte leur existence en seulement quelques jours. Ils se transforment, pour beaucoup, radicalement et bizarrement, pas un seul instant, j’ai douté de cette transformation. Pour moi, ce n’était pas de la fiction, mais totalement possible. Les élèves de Ben étant encore influençables par le groupe et les leaders, il était clair pour moi qu’ils pouvaient tout à fait suivre le mouvement La Vague sans jamais s’interroger. D’ailleurs, Todd Strasser se base sur une histoire vraie…

Mais cette expérience n’est pas seulement vécue et racontée du point de vue des élèves, mais aussi du point de vue de Ben, le professeur à l’origine du mouvement La Vague. Lui aussi change à mesure que La Vague dépasse ses espérances et il perd un peu pied, comme s’il oubliait l’enjeu de son expérience avant de se rappeler qu’il doit conclure et donner aux élèves une leçon…

Ces transformations psychologiques vécues par les différents personnages centraux de ce roman sont brillamment décrites et le récit nous tient en haleine. Les questions qui restent suspendues à nos lèvres sont : Jusqu’où iront les élèves ? Jusqu’où ira Ben ? Y aura t-il des personnes pour lutter contre La Vague ?
Ce roman coup de poing est vraiment bluffant et aussi très perturbant pour le lecteur. J’avais le sentiment d’assister à un retour en arrière, de vivre réellement la manière dont le totalitarisme s’instaure, dans ses premiers balbutiements, ou alors, de vivre le début d’une dystopie. C’était très étrange comme sentiment, d’autant plus qu’on a envie de prévenir les personnages de la supercherie…

En tout cas, je crois que La Vague est un roman indispensable pour comprendre le totalitarisme, la manière dont une dictature totalitaire embrigade les foules, se met en place et se développe en rependant autour d’elle la terreur. Si l’expérience menée par cet enseignant aux Etats-Unis dans les années 60 peut sembler effroyable et interpelle, je trouve aussi que c’est un exemple peut-être nécessaire, pour ne pas oublier.
Bien sûr, c’est aussi très dangereux, comme La Vague nous le montre très bien aussi car l’expérience peut sortir du cadre qu’on s’était fixé et dépasser celui qui l’a lancée. Néanmoins, la lecture de La Vague est suffisamment parlante et éclairante, pour toucher juste et passer clairement le message aux adolescents qui représentent notre avenir.

En quelques mots :

Roman déroutant, fort, qui interpelle et ébranle le lecteur, La Vague de Todd Strasser est un récit remarquable et brillamment écrit sur la notion de dictature, de totalitarisme, d’embrigadement des masses. L’expérience menée dans les pages de ce roman et inspirée par un véritable événement, est très perturbante, tout comme la lecture de La Vague. L’aspect psychologique de l’effet du mouvement lancé par Ben est très bien rendus, tant du point de vue des élèves que de leur enseignant. Un roman phare, incontournable, un classique.

A propos de Todd StrasserTodd Strasser est né en 1950, à New York. Il a étudié à l’Université de New York pendant un an, puis il a vécu dans une communauté hippie avant de partir en Europe où il jouait de la musique dans les rues. Il s’est mis à écrire, quelques années plus tard. Il est aujourd’hui l’auteur d’une centaine de romans, principalement pour la jeunesse, qui ont fait l’objet de nombreuses traductions et adaptations télévisées. Todd Strasser est aussi l’auteur de novélisations de films à succès comme Maman j’ai raté l’avion, Sauvez Willy ! ou encore Jumanji. http://www.toddstrasser.com/

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.