Lune Mauve, T1 : La Disparue de Marilou Aznar

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Casterman (2013)
420 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Sélèné va faire sa rentrée au prestigieux lycée parisien de Darcourt et même si sa cousine Alexia ne semble pas très disposée à l’introduire auprès de ses amis, l’adolescente de 15 ans est heureuse.
Seulement la vie d’une lycéenne bretonne à Paris n’est pas de tout repos. Outre le fait qu’elle fait face à l’hostilité d’un bon nombre de ses camarades, elle découvre que derrière la disparition, il y a six ans, de sa mère, se cache un mystère qui la dépasse. Que cache véritablement le dernier tableau qu’elle lui a laissé avant de partir ? qui est cette fille aux cheveux gris qui l’a mise en garde ? que cache le ténébreux Lazlo ?

Lune Mauve est le premier roman de Marilou Aznar et également le premier tome d’une tétralogie fantastique. Dans La Disparue, elle esquisse le début de cette histoire où deux mondes vont se rencontrer, la Terre et Viridan… mais n’en dévoilons pas plus. Le résultat ? un roman de plus de 400 pages qui se lit facilement et nous captive dés les premiers chapitres en nous plongeant dans l’ambiance d’un lycée bon chic bon genre de Paris.
Car ce premier tome de Lune Mauve c’est deux histoires en une que Marilou Aznar traite avec brio. D’un côté nous avons donc l’arrivée de Séléné à Paris dans le prestigieux lycée Darcourt qui rappellera à certains Louis Legrand et Henri IV. De l’autre, c’est l’histoire d’une jeune adolescente de quinze ans qui a perdu sa mère il y a près de six ans et aimerait comprendre pourquoi elle a fuit. Elle trouvera au cours de cette année scolaire quelques réponses à ses nombreuses interrogations mais devra aussi faire face à de nouveaux dangers…
Ces deux histoires se tissent, se mêlent et se confondent avec justesse, tandis que Marilou Aznar dans un style piquant, vif et humoristique dépeint tous les clichés des ados parisiens. Au travers le regard acerbe de son attachante héroïne Séléné, Marilou Aznar saisit dans son histoire tous les travers de la jeunesse parisienne richissime : les looks étudiés et raillés lorsqu’ils ne correspondent pas à la mode du moment, les soirées glamours et chics, l’hypocrisie ambiante entre pairs, des professeurs plus ou moins autaints, sans oubliés les clichés sur la Bretagne, que par ailleurs, les Parisiens s’empressent de visiter, l’été venu… C’est tout simplement savoureux à lire !
Sans hésiter, rien qu’avec cette peinture des lycées chics de Paris, on est déjà conquis par ce roman.
Mais Lune Mauve c’est aussi l’introduction à une histoire bien plus importante que la simple fresque de la jeunesse parisienne. C’est les premiers pas vers la découverte d’une histoire qui flirte avec les limites du réel et nous fait découvrir un autre monde… Séléné va au fil des chapitres découvrir une autre réalité et les découvertes qu’elle fait auront de quoi en surprendre plus d’un.
Sans jamais nous ennuyer, Marilou Aznar nous guide progressivement vers cette histoire qui va de plus en plus occuper le coeur du roman. J’ai été personnellement captivée les trois quarts de ma lecture et ma lecture n’en a été que plus rapide. J’avais hâte de retrouver la galerie de personnages inventés par Marilou Aznar dans Lune Mauve, avec leurs qualités et pour certains autres, leurs défauts, ainsi que tout simplement éclaircir le mystère autour des événements qui remplissent ces 400 pages.

Vidéo de présentation :

Lien pour marque-pages : Permaliens.