Perdus dans l’espace : retour vers hier de Kévin Emerson

Age : 12 – 15 ans

Éditeur : Hachette (2019)

200 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

2046. La famille des Robinson a été sélectionnée  : John, Maureen et leurs trois enfants embarquent à bord du vaisseau Résolution afin de rejoindre une colonie spatiale. Mais le voyage ne se passe pas comme prévu. Un incident les contraint à atterrir sur une planète hostile, une terre de glace, à des années-lumière de leur destination initiale. Face à cette situation, les familles s’unissent pour construire leur nouvelle vie. Pourtant, le danger rôde, et bien plus près que les Robinson le croient…

Perdus dans l’espace est à l’origine une série télévisée. Une première version de cette série a existé dans les années 60 et depuis 2018, Netflix a repris le concept pour proposer une version moderne de cette histoire. L’engouement du public est là, aussi comme pour d’autres séries ( Riverdale, Strangers Things pour ne citer qu’eux ), Perdus dans l’espace a eu droit à son histoire inédite dérivée : Retour vers hier. 

Dans Retour vers hier, l’histoire est racontée du point de vue de Will, un des trois enfants de la famille Johnson, qui, en 2046 a embarqué à bord du Résolution afin de fonder une colonie sur une nouvelle planète. Malheureusement, un accident les contraint à atterrir sur une planète et c’est le début d’une aventure spatiale plus dangereuse que prévue…

Je n’ai pas encore eu l’occasion de voir la série sur Netflix ( même si elle m’intéresse beaucoup ) aussi je me suis lancée dans ce premier épisode inédit de Perdus dans l’espace, sans a priori et sans rien connaître de l’histoire. Amatrice de SF et en particulier de space opera, le livre avait toutes les chances de me plaire et je dois reconnaître que j’ai en effet passé un moment plaisant à lire Retour vers hier. On se laisse prendre par les péripéties qui émaillent notre lecture et les multiples dangers de la planète donnent du rythme à l’histoire. Le scénario est assez classique mais l’ensemble fonctionne bien.

Pour ce qui est de l’écriture, je dirais que le style de Kévin Emerson est là aussi efficace. Beaucoup de dialogues, des phrases simples. Le style est de mon point de vue un peu plat et scolaire mais il a le mérite d’être accessible à tous. Laissez vous tenter !

Lien pour marque-pages : Permaliens.