Tempête au haras de Chris Donner et Jérémie Moreau

Age : 9-12 ans
Éditeur : Rue de Sèvres (2015)
80 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Jean-Philippe est né dans une famille où le cheval est au cœur de la vie familiale. Son père est entraîneur de trotteurs mais il n’a jamais eu la chance de tomber sur un « crack », un cheval imbattable qui remporte les plus grands prix. Jean-Philippe rêve de devenir jockey mais lorsque par une nuit de tempête, un jeune poulain le rend tétraplégique, son univers vacille. Pourtant Jean-Philippe refuse de baisser les bras car dans celui qui l’a rendu handicapé, l’enfant décèle un grand potentiel…qu’il compte bien exploiter jusqu’au bout, envers et contre tous.

Tempête au haras est l’adaptation BD du roman du même nom paru aux éditions L’Ecole des loisirs en 2012 dans la collection Neuf. Chris Donner, qui était l’auteur du roman, joue ici le rôle de scénariste tandis que les illustrations sont elles réalisées par Jérémie Moreau.

La bande-dessinée, tout comme le roman avant lui, nous plonge au coeur de l’univers des courses de chevaux avec cette famille qui tient un haras et entraîne des trotteurs depuis longtemps. Une vie modeste, car le père, entraîneur, n’a jamais eu la chance de tomber sur un « crack », un de ces chevaux réputés imbattables. Un monde loin de m’être familier mais que j’ai apprivoisé et découvert au cours de ma lecture.

Tempête au haras c’est avant tout l’histoire d’une relation entre un garçon et son cheval. Une aventure commune faite de drames et de joies qui porte un message fort : ne jamais renoncer. En effet, Jean-Philippe, alors même qu’il devient tétraplégique ne renonce pas à son rêve de devenir jockey et Chris Donner montre comment sa persévérance triomphera sur le handicap.
Le récit est touchant et Jean-Philippe est un garçon dont l’histoire nous émeut. Lucide, courageux, persévérant, il nous enjoint  ne jamais baisser les bras face aux aléas de la vie. Son caractère m’a énormément plu et son histoire est une belle leçon de vie.

L’adaptation en bande-dessinée permet de donner au roman une nouvelle dimension. Les dessins de Jérémie Moreau, à l’aquarelle, s’ancrent ainsi avec justesse dans l’univers du récit. La technique comme les couleurs sont ainsi en parfaite adéquation avec Tempête au haras. Le trait est vif, flou et donne beaucoup de mouvements à chaque dessin, permettant ainsi de sentir la vitesse au cœur de chaque scène, de ressentir les mouvements ou le galop du cheval.

En quelques mots :

Adaptation du roman de Chris Donner, Tempête au haras nous plonge dans un univers méconnu : celui des entraîneurs de chevaux de course. A travers le destin de Jean-Philippe, la BD met en scène une belle leçon de vie et une belle aventure entre un garçon et son cheval. Tempête au haras est un récit touchant qui porte un message fort : ne renonce jamais à tes rêves. Jérémie Moreau sert admirablement le scénario de Chirs Donner avec des dessins magnifiques, réalisés à l’aquarelle. Son trait vif et flou, fait ressentir au lecteur le galop et les mouvements des chevaux, tout au long de la lecture.

Lien pour marque-pages : Permaliens.