Absolument débordée de Zoé Shépard

Age : 15 ans et +
Éditeur: Albin Michel (2010)
300 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

A sa sortie de l’Ecole Territoriale Administrative et après être passée par une classe préparatoire et Science Po, Zoé Shépard débarque en tant qu’administratrice dans une mairie de province. La réalité de la fonction publique territoriale est peut-être pire que la réputation que l’on peut déjà s’en faire. Au sein d’un service fourre-tout, Zoé Shépard dépeint un quotidien devenu infernal. Mieux que les 35h par semaine, c’est 35h par mois qu’elle effectue en multipliant réunions et préparation d’un dossier Chine. Entre le Don, The Boss, Simplet, Coconne, Le Bizut et Michelle, Zoé tente de faire sa place.

« Huit années d’études et tout ça pour en arriver là ! » c’est bien ce que Zoé Shépard nous démontre tout au long de son livre Absolument débordée. Ce livre très satirique de la fonction publique territoriale est particulièrement drôle même si aussi très désolant sur la manière dont nos collectivités peuvent être gérées. Ce n’est pas nouveau d’entendre dire que les fonctionnaires ne font absolument rien de leur journée et après lecture, on peut bien avouer que la rumeur n’était pas si loin du compte.
Cependant, Zoé Shépard nous explique bien qu’il ne faut pas généraliser ce constat déplorable à toute la fonction publique et encore moins à toutes les mairies. Certains, qui ont travaillés dans le privé, reconnaîtront parfois des situations semblables. Zoé Shépard le dit elle même : n’importe quelle grosse entreprise est confrontée à ce genre de situations-problèmes.
Évidemmentle livre tombe à pic avec les suppressions de postes effectuées par le gouvernement au sein de la fonction publique mais l’auteur se défend de vouloir valoriser ce projet par son livre. Sur ce point, à chacun de voir.
Ce qui est sûr c’est que Zoé Shépard à beau nous présenter la chose avec humour et surtout ironie, on ne peut pas s’empêcher d’être un peu glacé par ce que nous apprend Absolument débordée.
Ceux qui comme moi étaient intéressés par l’administration territoriale vont peut-être revoir leur position ou leurs études. Je parle aussi d’études parce que l’auteur nous évoque le cursus plus qu’improbable de certaines personnes travaillant en mairie: un DEUG d’histoire des arts par exemple… inutile donc de se prendre la tête à faire de belles et grandes écoles !
Un livre à piquer aux parents pour les ados qui envisagent une carrière au sein de la fonction publique territoriale, pour avoir une première vision de ce monde.
Il semble bien, à l’image de ce que l’auteur dit elle même, que « Dans la fonction publique territoriale, c’est le décolleté qui doit être rempli, pas le CV« . Pour ma part, ça m’a juste renforcé dans l’idée que l’administration n’était pas pour moi, tant par l’ambiance que par ce que Zoé Shepard doit faire au sein de la collectivité.
Sans révéler tout le contenu du livre, on suit bouche bée des réunions inutiles, un dossier Chine loufoque et un entretien d’embauche surréaliste… le tout mêlé aux petites coutumes des mairies. Zoé Shépard a vécu pendant plus de six mois cette situation avant de prendre un congé sabbatique bien mérité.
Absolument débordée est raconté jour après jour, à la manière d’un journal intime ou d’un blog, puisque le livre est justement issu d’un blog. Il se lit bien, nous dévoile l’intérieur des mairies sans détours, au contraire, et nous plonge dans un quotidien qu’on n’envie finalement pas. On aimerait tous ne pas avoir à travailler énormément mais ce livre nous fait comprendre que l’ennui devient vite terrible et infernal lorsqu’on est obligé d’être comme même sur son lieu de travail 35h par semaine, entouré d’un personnel désobligeant. A choisir on préférerait être réellement débordé plutôt qu’avec deux dossiers se battant en duel et d’être mis à l’écart parce que votre travail dérange.
Zoé Shépard avoue avoir fait le choix d’en rire plutôt que de sombrer dans la déprime même si c’est loin d’avoir été tous les jours facile. 300 pages de déconstruction totale qui ne vous feront plus du tout voir votre mairie de la même manière… il est sûr que ça ne va pas plaire à tout le monde !

Lien pour marque-pages : Permaliens.