Aliénor Mandragore, T1 : Merlin est mort, vive Merlin ! de Séverine Gauthier et Thomas Labourot

Age : 9 – 12 ans
Éditeur :  Rue de Sèvres (2015)
60 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Dans la paisible forêt de Brocéliande, Aliénor, fille de Merlin, suit les cours de son père. Mais lors d’une séance d’étude, Merlin est tué par le cri d’une mandragore. N’entendant pas rester mort bien longtemps, il charge sa fille Aliénor de le tirer d’affaire.

En quelques mots :

Détournant avec beaucoup d’humour des personnages célèbres de la légende Arthurienne, la bande-dessinée Aliénor Mandragore nous entraîne au coeur de la forêt de Brocéliande, pour vivre une aventure aussi féérique que fantaisiste. Séverine Gauthier et Thomas Labourot revisitent le monde des légendes des chevaliers de la table ronde avec succès en exploitant notamment les personnages de Merlin, la fée Morgane, La Dame du Lac et Lancelot.

Mais, le lecteur comprend vite qu’il ne reste que les grandes lignes des personnages de Chrétien de Troyes dans Merlin est mort, vive Merlin ! et que leur caractère respectif est bien différent de la légende d’origine rendant ces personnages gaffeurs et un brin stéréotypés, séduisants. J’ai ainsi une tendresse particulière pour ce cher Merlin, personnage complètement déluré chez Séverine Gauthier et Thomas Labourot.

Drôle, très coloré et pétillant, l’univers nous enchante dés les premières images. Le dessin est précis et fourmille de détails tandis que l’histoire, qui tient en un seul tome, est riche en rebondissements et en gags. Si la mort est le thème principal de cette bande-dessinée, le ton est loin d’être triste puisque tout est intégralement tourné en dérision, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Lien pour marque-pages : Permaliens.