Amnésia, T1 de Jennifer Rush

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Albin Michel Wiz (2013)
380 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Dans les sous-sols de la ferme qu’Anna occupe avec son père Arthur, il y a quatre garçons amnésiques et génétiquement modifiés pour des raisons mystérieuses. C’est l’Agence qui les a amené là il y a cinq ans et depuis ils sont enfermés. Anna aime aller les voir et parler avec eux.
Un jour, l’Agence décident de reprendre les quatre garçons mais lorsque les hommes de l’organisation se présentent, Sam, l’un des quatre garçons, parvient à leur résister et décide de s’évader avec les autres : Trev, Nick et Cas.
Étrangement, le père d’Anna lui intime l’ordre de partir avec eux. Commence alors une course poursuite à la recherche du passé et de l’identité des garçons…

Quelle bonne surprise que ce roman ! Alors que la couverture et le résumé de la quatrième de couverture d’Amnesia me laissaient présager une histoire un peu bluette et déjà vue et revue, je me suis lancée dans ma lecture sans trop savoir qu’espérer. Le sujet était alléchant mais comment l’auteur, pour la première fois publiée, allait-elle le mettre en scène ?
Au final, après avoir dévoré le premier tome d’Amnesia, j’en arrive à la conclusion simple et limpide que ce roman est étonnant et captivant !
J’ai tout de suite été captivée par le mystère qui plane autour des quatre garçons auxquels je me suis attachée à travers le regard d’Anna, une héroïne toute aussi intéressante voire même de plus en plus au fil des chapitres… J’ai lu ce roman comme on voit un très bon film et j’ai trouvé d’ailleurs qu’il y avait dans ce livre un peu de la bande dessinée XIII mais surtout de la trilogie Jason Bourne de Robert Ludlum (aussi adaptée en film)
Le résumé promettait un dénouement imprévisible et en effet le lecteur est servi. J’avais quelques soupçons mais je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’ils soient vrais ! chapitre après chapitre j’ai donc été prise par le déroulement de l’histoire et les multiples rebondissements. Jennifer Rush tient son cap tout au long d‘Amnesia et le rythme est très soutenu, de sorte que le lecteur ne peut s’ennuyer. Il se passe toujours quelque chose dans cette course poursuite entre les hommes de l’Agence et notre groupe de jeunes adultes en fuite.
Au fil des pages nous découvrons l’histoire des différents personnages mais un grand mystère demeure sur les enjeux du projet de l’Agence : pourquoi ces garçons sont-ils amnésiques ? pourquoi ont-ils été enfermés ? qu’attend-on d’eux ? … autant de questions dont la réponse est encore approximative et qu’il me tarde de découvrir dans la suite d‘Amnesia.
Amnesia est donc un très bon thriller sur fond de science-fiction avec de l’amour, des mystères, de l’action qui enrobent le vaste sujet de la quête identitaire. Alors laissez-vous tenter !

Lien pour marque-pages : Permaliens.