L’Anneau du sorcier, T2 : La Marche des rois de Morgan Rice

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Albin Michel Wiz (2015)
270 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Thor est accusé d’avoir voulu empoisonner le roi. Lui qui a réussi à intégrer la Légion est dévasté. Thor va devoir prouver son innocence avant de reprendre sa formation tandis que les jours du roi sont comptés…Qui lui succèdera ? Que deviendra le royaume des MacGil ? L’avenir semble soudain bien sombre au sein de l’Anneau…

Quelques semaines seulement après avoir dévoré La Quête des héros, premier tome de la série L’Anneau du sorcier, j’ai eu le plaisir de lire la suite : La Marche des rois. Plus court, ce deuxième tome reprend là où nous avions laissé Thor. Accusé d’avoir voulu assassiner le roi, il est jeté en prison et il va dés lors devoir prouver son innocence…

Un second tome qui est dans la continuité du premier et possède les mêmes atouts : un côté Game of Throne mêlé d’une pointe de Seigneur des anneaux, une inscription certaine dans le genre épique, des personnages attachants, sombres ou mystérieux dont la personnalité s’affine, une action soutenue et un récit qui pique notre curiosité chapitre après chapitre.

Dans La Marche des rois, c’est la nomination d’un nouveau roi et l’enquête sur son meurtre qui sera au cœur du récit car le précédent est très affaibli. Mais d’autres événements, plus annexes, viennent compléter la trame principale et sont une préparation de la suite de L’Anneau du sorcier. En effet, dans ce second tome, Thor s’apprête à vivre une partie éprouvante de sa formation : Les Cent jours, Erec arrive dans une nouvelle contrée à la recherche de sa Promise, Gareth est avide de pouvoir et le couple formé par Gwendolyne et Thor subit quelques difficultés…
Morgan Rice continue d’approfondir la personnalité de ses personnages et en particulier celle de Gareth, tandis que le mystère autour des origines de Thor nous tient en haleine.
La fin nous laisse une fois de plus dans l’attente de la suite même si le cliffhanger est moins marquant que dans La Quête des héros.

En quelques mots :

Après un premier tome intense qui présentait l’univers de L’Anneau du sorcier et le principal personnage : Thor, La Marche des rois est un roman plus court et moins dense. On replonge dans l’ambiance Game of Throne/Seigneur des anneaux qui règne dans ce livre et c’est avec un réel plaisir qu’on découvre la suite des « aventures » de Thor tandis que le roi est mourant.
La Marche des rois est passionnant à lire mais il est surtout une préparation au tome 3 car aucun événement marquant, ni aucune révélation importante n’y sera faîte. On attend donc la suite avec intérêt tandis que L’Anneau du sorcier se révèle être une série au début très prometteur.

Lien pour marque-pages : Permaliens.