L’Apache aux yeux bleus de Christel Mouchard

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Flammarion jeunesse (2015)
200 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

1870, dans le Texas américain. Herman  est enlevé par des Apaches tandis qu’il joue près de la ferme parentale. Il a 11 ans. D’abord esclave et mis à l’épreuve par ses ravisseurs, il s’endurcit et devient un des leurs. Cavalier habile, il oublie ses origines…jusqu’à ce qu’elles se rappellent à lui, des années plus tard…

L’Apache aux yeux bleus est un roman qui s’inspire d’une histoire vraie, celle d’Herman Lehman, kidnappé en 1870 par les Apaches alors qu’il n’avait que onze ans. Christel Mouchard a utilisé son autobiographie et les témoignages de certains descendants de protagonistes pour la raconter dans ce livre à destination des adolescents. Aussi surprenant que cela puisse donc paraître, tout ou presque est vrai dans L’Apache aux yeux bleus et c’est aussi cet aspect qui fascine car l’histoire d’Herman est incroyable et intéressante à découvrir.

Le roman se divise en deux parties. La première se centre sur son enlèvement et sa vie au sein de la tribu indienne. On y découvre les coutumes des Apaches et leur mode de vie très différent de ce qu’a toujours connu Herman. Petit à petit, le garçon oublie son passé, ses origines et trouve chez les Apaches une nouvelle famille. La seconde partie du roman, sans en dire trop, dévoilera comment le passé d’Herman va brutalement se rappeler à lui et perturber la belle harmonie trouvée chez les Indiens.

Je ne connaissais pas le destin d’Herman Lehman et j’ai donc trouvé intéressant de la découvrir à travers ce roman. Au départ, je pensais qu’il s’agirait juste d’une fiction ancrée dans l’univers des « cowboys et des indiens » et tournée vers l’aventure, mais j’ai en fait découvert une histoire réaliste qui nous plonge totalement dans la vie des Apaches que je ne connaissais pas du tout. J’ai donc appris dans L’Apache aux yeux bleus de petites choses qui m’ont rappelé des films comme Danse avec les loups. Le destin d’Herman Lehman, d’autant plus par qu’il est vrai, est étonnant et devrait susciter l’intérêt des 12-13 ans amateurs de ce genre de thématique.

L’Apache aux yeux bleus de Christel Mouchard est aussi bien plus qu’un roman d’aventure dans l’univers des Indiens. C’est aussi un roman initiatique dans lequel le Visage Pâle perd son identité et se retrouve en quête d’une nouvelle. C’était donc intéressant de voir comment Herman allait, petit à petit, devenir un vrai Apache dans sa manière d’être, de penser, alors même qu’il n’a pas le physique d’un Apache. Dés lors, lorsque son passé se rappellera à lui, la chute sera brutale…

L’Apache aux yeux bleus n’est pourtant pas un coup de cœur car j’ai eu un peu de mal à être séduite par la thématique. J’ai trouvé que certains passages étaient un peu rapides, notamment parce que l’histoire se déroule sur 9 ans et on n’en a pas vraiment conscience à la lecture. Il y a beaucoup d’ellipses et c’est un peu frustrant. De même, j’aurais aimé avoir plus que quelques lignes explicatives pour raconter la fin du destin d’Herman, bien que ça ne soit pas l’essentiel. L’histoire va donc très vite et m’a laissée une petite impression de survol.

En quelques mots :

Basé sur la véritable histoire d’Herman Lehman, L’Apache aux yeux bleus est un roman d’aventure qui raconte comment un enfant blanc est enlevé par les Apaches en 1870. Pendant 9 ans, il vivra avec eux, à leur rythme et adoptera leur mode de vie, leurs coutumes, oubliant son passé.
Christel Mouchard met en scène avec justesse le bouleversement identitaire d’Herman et la brutalité du retour de ses origines dans son nouvel environnement.
C’est un roman d’aventure et initiatique qui intéressera en particuliers ceux qui aiment cette époque et cette région du monde. Pour ma part, si j’ai trouvé ça intéressant je n’ai pas non plus été captivée et j’ai parfois trouvé que c’était parfois très rapide ou superficiel, car il y a beaucoup d’ellipses dans ce destin incroyable.

Lien pour marque-pages : Permaliens.