Après la peine d’Ahmed Kalouaz

Age :  12  – 15 ans
Éditeur : Le Rouergure : doAdo (2014)
115 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Le père de Ludovic, un comptable, va passer trois mois en prison après une affaire d’escroquerie. A son retour, la relation entre le père et le fils est fracturée. Un voyage à deux dans un camping-car, dans des villages de la Drôme, leur permettra de se (re)découvrir et de comprendre ce qui a bien pu se passer pour que le père de Ludovic en arrive là…

Ahmed Kalouaz avec La Première fois on pardonne traitait déjà d’un sujet fort, où les héros du roman sont confrontés à des situations complexes et à des adultes dans l’errance.
Dans Après la peine, Ahmed Kalouaz évoque une relation père-fils brisée par la case prison. Ludovic ne comprend pas pourquoi son père, comptable, a escroqué des gens et a du mal à se sortir les images de ses visites en prison, de son esprit. Ce tête à tête avec son père, le temps d’un séjour dans la Drôme en camping-car, sera l’occasion de renouer les liens, plus forts que jamais.
Le ton d’Après la peine, mélancolique, nostalgique, lent et triste, nous plonge au coeur des pensées et des sentiments de Ludovic. On ressent à chaque phrase le poids de cette condamnation sur les épaules de l’adolescent, mais aussi l’amour pour un père qu’il connaît finalement très mal.
Un huis-clos, une évasion de quelques jours où chapitre après chapitre, l’histoire entre le père et le fils se renoue. Après la peine est un texte fort et bref, qui nous transporte dans l’intimité de ce duo et nous touche.
Un récit sous le soleil de l’été, hors du temps, voué à la reconstruction, à la découverte, aux révélations et aux rencontres. Une belle histoire.

Lien pour marque-pages : Permaliens.