Les Aventures de Monsieur Dassoucy de Charles Dassoucy

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Plusieurs éditeurs possibles (1858)

Note : 2 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Partant de Paris dans la précipitation, Dassoucy raconte ses aventures et mésaventures qui commencent dés le coche d’Auxerre. Voyageant dans toute la France, Dassoucy dévoile la manière dont il est accueillit dans les villes, par les gens qui aiment son art ou non : la musique. Les aventures sont nombreuses, autour des thèmes de l’argent, de la nourriture, des personnages illustres rencontrés et de la musique.

Les Aventures de Monsieur Dassoucy ou Aventures Burlesques de Dassoucy ne sont pas prenantes ou captivantes et doivent être lues petit à petit car c’est la seule manière, à mon avis, pour les apprécier à leur juste valeur. Le ton ironique est très présent pour raconter ces aventures qui se transforment bien souvent en véritables petites épopées populaires et si cela est au départ assez agréable à lire, cela devient vite aussi un peu ennuyeux.
Les Aventures de Monsieur Dassoucy se décomposent en deux parties de neuf chapitres et cette division est le bon moyen pour lire de temps en temps un épisode et ce régaler de celui-ci car Dassoucy ne mâche parfois pas ses mots et fait sourire même si certaines remarques restent obscures aux yeux du lecteur qui ne connaît bien souvent que dans les grandes lignes les usages et coutumes de l’époque.
Il enjolive et modifie sa véritable biographie et le lecteur a plus l’impression de voir évoluer un héros qu’un personnage réaliste. Dassoucy se glisse à la suite du Roman comique de Scarron et de L’Histoire comique de Francion de Charles Sorel. Les Aventures de Monsieur Dassoucy sont inscrites dans la veine burlesque et Dassoucy apparaît au lecteur comme un picarot de ces temps là, que la littérature aimait mettre en scène au XVIIème siècle.
La Fortune vient souvent au secours de Dassoucy qui tisse autour d’elle le récit de ses voyages et des différents déboires qui lui arrivent. Il rencontre des nobles pour qu’il chante mais raconte aussi sa confrontation plus violente avec le peuple.
Quant à l’origine de ses Aventures, il s’agirait sans doute d’une réponse à toutes les accusations reçues par ses contemporains comme Cyrano de Bergerac, Chapelle ou Boileau qui ne manquaient pas de critiquer ses textes et son burlesque. En effet, Dassoucy est un auteur mal-aimé du XVIIème siècle, que l’on redécouvrit sur le tard et qui est encore aujourd’hui peu étudié. Il reste que ses Aventures, si elles sont parfois ennuyeuses, sont aussi intéressantes à lire pour comprendre ce personnage atypique et à petite dose, je le redis, on peut passer un très bon moment.

Lien pour marque-pages : Permaliens.