Black Friday de Christophe Léon

Age : 15 ans et +
Éditeur : Le Muscadier : Rester vivant (2020)
100 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Des robes et du maquillage à ne plus savoir qu’en faire. Une tablette nouvelle génération à un prix canon. Une nouvelle loi sur l’obsolescence qui plaira à tous les ados du monde. Un petit commerce pas très légal. Un père Noël égaré au coeur de l’Afrique. Un enfant bien nourri par sa mère et par sa nounou. 6 nouvelles à consommer sans modération !

Il faut bien la plume piquante de Christophe Léon pour mettre en lumière le goût amer de notre consommation actuelle. De notre hyperconsommation, devrions plutôt dire. Alors évidemment le titre Black Friday de ce recueil fait référence à cet événement de grandes soldes né aux Etats-Unis et qui gagne du terrain en France, mais c’est plus généralement nos habitudes de consommateur qui sont observées avec le regard critique et provocateur que l’on connaît de cet auteur et dont il nous avait déjà donné un aperçu dans Pense bêtes et Pas bête(s) !

C’est un humour noir, grinçant même. On adhère ou on adhère pas à ce style mais les nouvelles interpellent en tout cas. Je les ai pour ma part trouvé toutes très intéressantes et révélatrices. Les chutes sont souvent mordantes et malicieuses. J’ai particulièrement aimé celle qui se nomme justement Black Friday ( la deuxième du recueil). J’ai bien aimé le message de la nouvelle Clic-Clac Kodak, le surréalisme de la nouvelle Obsolescence et la glaçante et terrifiante dernière nouvelle : Naissance et vie de Laurent.

Une lecture qui nous invite à réfléchir et prendre du recul.

Pour marque-pages : Permaliens.