Black Shadow de Takuya Nakao

Age : 9-12 ans / 12 – 15 ans

Éditeur : Pika ( 2020 )

180 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Dans le royaume d’Avista, douze grands généraux et éminents sorciers assurent la sécurité du peuple : les Paladins. Junk est le fils de l’un d’entre eux, Jean Whattear, l’incarnation du soleil. Mais constamment éclipsé par ce père illustre auquel il est censé succéder, Junk peine à trouver sa place. Alors, le jour de la cérémonie qui doit faire de lui un sorcier à son tour, le garçon se rebelle contre le destin ! Mais un événement tragique pourrait bien le faire revenir sur sa décision…

Un manga prometteur qui devrait séduire les jeunes lecteurs fans du genre. L’histoire se déroule au sein d’une école de magie, dirigée par des Paladins. Junk, le héros, est le fils de l’un d’entre eux. Il devra se soumettre avec ses camarades à une série d’épreuves au sein de cette école pour pouvoir aspirer à un grade supérieur de magicien. Dans le même temps, complots et trahisons, menacent l’équilibre du pays…

Black Shadow est un manga dynamique, qui, comme beaucoup de shonen, offre un bon mélange d’humour et de péripéties. Le personnage principal, Junk est un rebelle dans l’âme, il a du caractère et seule Iris semble pouvoir le canaliser un peu. Le premier tome permet de nous approprier l’univers et de découvrir l’esprit de la série.
J’ai trouvé l’idée que les baguettes viennent et soient créées par le sorcier lui-même intéressante et novatrice.

Ce premier tome de Black Shadow m’a fait un bon moment de lecture et j’ai trouvé l’univers et les personnages intéressants. J’ai envie de découvrir la suite pour voir comment Junk va évoluer et quelles seront les nouveaux dangers auxquels les héros seront confrontés. Le manga n’est pas sanguinolent, il est donc accessible dés le plus jeune âge.

Lien pour marque-pages : Permaliens.