Blue Thermal de Kana Ozawa

Age : 12-15 ans

Éditeur : Komikku (2019)

190 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Tamaki Tsuru vient d’entrer à l’université et cette année, elle a décidé de trouver l’amour ! Elle sait que les clubs sont de bons endroits de rencontres, alors elle tente sa chance dans le club de tennis. Mais au cours d’un match d’essai, sa balle de tennis heurte le planeur d’un autre club de l’université. Contrainte de s’inscrire au club de planeurs pour réparer sa dette, elle va découvrir un univers dont elle ignore tout mais qui ne tarde pas à lui réserver de nombreuses surprises… 

Au départ Blue Thermal s’annonce comme un shôjo très classique avec l’histoire de cette jeune fille un peu maladroite qui cherche l’amour. Mais ce manga est riche en surprises et beaucoup moins « girly » que ne le laisse entendre son résumé ! La quête d’amour de Tamaki Tsuru va vite être reléguée au second plan et c’est surtout le prétexte qui va la conduire ( et nous avec ) à pénétrer dans l’univers très méconnus du planeur. Il fallait y penser ! Le pari est osé mais le résultat est réussi.

Dés lors, Blue Thermal est une découverte chapitre après chapitre du monde des planeurs. Tamaki Tsuru se laisse séduire par ces avions sans moteur qui volent grâce au vent et lui donne accès à des paysages magiques et magnifiques du Japon. La jeune fille, entraînée par la passion des membres du club aéronautique, découvrira aussi les entraînements intenses et les compétitions de planeurs.

Mais au delà du simple récit de vols en planeur, Blue Thermal creuse peu à peu la psychologie de son héroïne, ouvrant des pistes pour donner à l’histoire davantage de profondeur et surtout séduire aussi ceux qui ne sont pas des fans absolus d’aéronautique. 

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.