Broken Things de Lauren Oliver

Age : 15 ans et +
Éditeur : Albin Michel (2020)
480 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Summer, Mia et Brynn étaient les meilleures amies du monde. Elles pouvaient notamment passer des heures à s’imaginer la suite de leur roman préféré , Lovelorn, dans les bois de leur ville. Mais un après-midi d’été, tout bascule : Summer est retrouvée morte et Mia et Brynn sont accusées du meurtre…

J’ai lu de nombreux romans de Lauren Oliver et je dois dire que j’apprécie ses livres en général. Je suis particulièrement sensible à la capacité de cette autrice à nous plonger dans des ambiances pesantes et à créer des personnages complexes dont les histoires intimes suscitent d’emblée notre intérêt. Broken Things n’a pas manqué lui non plus de susciter, dés le départ, ma curiosité avec son résumé à vous glacer le sang.

L’histoire se déroule cinq ans après la mort de Summer. Brynn et Mia, principales suspectes, sont des parias dans la ville et ce drame les a séparé. Faute de preuve, elles n’ont cependant pas été condamnées. Alors qu’un hommage se prépare, les circonstances vont amener Brynn et Mia à reprendre contact et surtout à se lancer dans une quête pour retrouver le véritable meurtrier car elles savent qu’elles sont innocentes.

Au fil de leurs recherches, les deux filles vont replonger dans les souvenirs du passé. En assemblant les pièces du puzzle et grâce à leurs investigations, Brynn et Mia vont non seulement rétablir la vérité mais surtout raconter leur relation avec Summer, peindre le portrait de cette adolescente spéciale et torturée mais aussi raconter comment un livre, Le Chemin de Lovelorn, est au coeur de ce qui s’est passé ce jour là…

Comme je le disais, j’ai beaucoup aimé Broken Things pour son atmosphère et ses personnages. Brynn, Mia mais aussi Summer, Owen et Abby, les personnages secondaires du récit, m’ont de suite touchée. J’ai aimé découvrir leur histoire et remonter le temps avec eux pour découvrir les liens d’amitié qui les liaient et leur passé tortueux. L’enquête est prenante et j’ai trouvé particulièrement intéressant toute la construction autour du roman qui obsédait les trois ados : Le Chemin de Lovelorn. C’est aussi fascinant qu’angoissant de voir à quel point il occupe une place centrale et fondamentale dans Broken Things.

La fin m’a un peu moins emballée car si je ne m’attendais pas à un tel coupable, je n’ai pas été très convaincue et j’ai trouvé que l’autrice allait un peu vite dans ses explications. Pour moi, c’était trop basique, trop simple, en regard de l’intrigue complexe et tortueuse qu’elle nous avait offert jusqu’ici. Mais cela reste tout de même un roman captivant, réussi et très bien écrit, qui vaut le détour.

Lien pour marque-pages : Permaliens.