Comme un garçon de Jenny

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Delcourt (2017)
120 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Charlotte et son demi-frère Xavier passent leur temps à se lancer des défis. Alors que la jeune fille s’apprête à entrer à la fac, Xavier lui en propose un dernier : se faire passer pour un garçon pendant un an ! Charlotte devient Charlie mais elle ne va pas tarder à comprendre que sa « transformation » ne sera pas si facile à vivre et assumer au quotidien ! Surtout lorsque son colocataire, Gabriel, découvre rapidement son secret et décide d’en tirer profit !

Avec un pitch pareil, Comme un garçon a de quoi piquer notre curiosité. En quelques pages, Jenny plante la personnalité de son héroïne impulsive et lance le scénario un peu invraisemblable de sa nouvelle bande-dessinée. Charlotte devient donc Charlie et fait son entrée à l’université, côté « garçon ». Mais la jeune fille ne va pas tarder à comprendre que son ultime défi ne sera pas facile à assumer.

Comme un garçon nous entraîne dans une succession de situations qui mettent notre jeune héroïne en difficulté. Un scénario parsemé de nombreuses touches d’humour car Charlotte est une héroïne naïve, têtue et orgueilleuse, qui aura aussi du mal à se défaire de ses habitudes féminines, et se transformant en une vraie caricature masculine ! On s’amusera ainsi des différentes situations gênantes dans lesquelles elle se retrouve.

Comme un garçon est une bande-dessinée légère, entre la romance fleur bleue et le comique de situation. Le scénario est frais mais peut-être pas non plus aussi original qu’on aurait pu l’imaginer. Jenny enchaîne simplement les situations cocasses où Charlie/Charlotte doit tout à la fois assumer sa nouvelle identité sexuelle et protéger son « secret ». Le tout sur fond de mystérieuse manipulation de son colocataire Gabriel. On s’amuse donc mais le contenu ne suscite pas vraiment le débat ( comme je l’avais espéré au départ).
On signalera tout de même quelques passages qui viendront émoustiller les adolescents car  il plane tout du long un érotisme très soft dans cette bande-dessinée. L’âge des héros ( 18 ans ) oblige…

Question graphique on retrouve un univers proche du manga. Les couleurs pastels donnent aussi un beau visuel à la bande-dessinée.

Le tour est joué pour séduire les adolescents !

En quelques mots :

Sans être révolutionnaire, Comme un garçon est donc une bande-dessinée légère qui nous invite à suivre les péripéties d’une ado qui a décidé de se faire passer pour un garçon pendant toute une année. Entre la romance et le comique de situation, la BD enchaîne les péripéties cocasses, le tout sur un ton frais. L’humour est au rendez-vous, porté par une héroïne têtue et impulsive qui va devoir assumer son dernier défi. L’ensemble est certes un peu tiré par les cheveux mais assez divertissant aussi.

Lien pour marque-pages : Permaliens.