Comment se débarrasser d’un vampire de J.M Erre

Age : 9 – 12 ans
Éditeur :  Rageot : Pop (2016)
175 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Zazie vient de recevoir un journal. Avec son imagination débordante, ça ne sera pas de trop. Et justement, voila que sa maîtresse est malade. Elle est remplacée par, Zazie en est sûre, un vampire ! Une seule solution pour préserver sa vie et celle de ses camarades, s’en débarrasser. Et pour ça, rien de mieux que d’appliquer les conseils de Bram Stoker, piochés dans Dracula

En quelques mots :

Comment se débarrasser d’un vampire ( avec du ketchup, des gousses d’ail et un peu d’imagination) est l’un des deux romans pour les 9-12 ans qui lancent la collection Pop de chez Rageot. L’objectif ? Proposer des histoires grands formats et richement illustrées pleines d’humour et d’optimisme. Aventures, vie quotidienne, amitiés, passions, voila les grandes lignes éditoriales de cette nouvelle collection. Et puisque nous sommes dans les nouveaux défis, J.M Erre, l’auteur, se lance pour la première fois dans l’écriture de roman pour enfants.

Comment se débarrasser d’un vampire c’est donc l’histoire d’une petite fille à l’imagination débordante : Zazie. Lorsque sa maîtresse tombe malade, elle est persuadée que le remplaçant est un vampire. Dés lors, elle décide de sauver sa classe en mettant en place toutes sortes de stratagèmes pour révéler aux autres l’incroyable secret du maître et le chasser !

Un récit pétillant et plein d’humour qui se lit facilement. J.M Erre et l’illustratrice Clémence Lallemand s’accordent parfaitement pour nous entraîner dans cette histoire sympathique. Le scénario ne fait pas preuve d’une grande originalité mais le personnage déjanté de Zazie est vraiment attachant. Ses idées farfelues font toute la saveur de Comment se débarrasser d’un vampire. Pas de doute Zazie est une héroïne qui a du culot et n’a certainement pas froid aux yeux. Légèrement vantarde et surtout passionnée des romans interdits pour son âge ( en premier lieu ici, Dracula de Bram Stoker) elle n’hésite pas à aller au bout de ses improbables idées.

Une histoire simple qui fonctionne bien et donne le sourire aux petits et grands !

Lien pour marque-pages : Permaliens.