Connexions secrètes de Lucas Courage

Age : 12 – 15 ans

Éditeur : Scrinéo (2019)

270 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Lucas, 15 ans, est le fils d’un ancien espion. Il possède un don secret qui lui donne un pouvoir extraordinaire mais aussi dangereux quand il va lui faire connaître l’existence d’un projet contre la France ! Le voila recruté avec son père par le président de la République pour démanteler un réseau de terroristes et ce n’est que le début des ennuis !

Une vraie parodie des romans d’espionnage ! Connexions secrètes est un de ces romans pour qui « ça passe ou ça casse ». En effet, Lucas Courage héros/narrateur/auteur de cette vraie fausse autobiographie d’un agent secret de 15 ans, est une lecture qui est très loin de se prendre au sérieux. Dés le début, le sauvetage rocambolesque en moto du président de la République, donne le ton de tout ce qui va suivre et l’histoire pourrait se résumer en quelques mots clés : loufoque, extravagant et totalement surréaliste.

Côté écriture, l’auteur en rajoute aussi une couche avec des dialogues qui sonnent bons la caricature des grands films / livres d’espionnage ou d’action. Le ton est moqueur et les réactions des personnages, même au plus haut niveau de l’état, sont souvent ubuesques. On est plus proche d’OSS 117 avec Jean Dujardin que d’un très sérieux James Bond ou Mission Impossible. Ne cherchez pas non plus la comparaison avec Chérub ou Alex Rider, car Connexions secrètes veut avant tout à nous divertir et nous faire rire par l’incongruité de l’histoire qui est mise en scène. Pour ma part j’ai trouvé cette lecture fort sympathique.

Une fois le roman considéré sous ce regard, on prend plaisir à suivre Lucas, son père et ses deux alliées féminines ( Manon et sa mère ) dans cette aventure qui les mène de la France au Shahistan, en passant par l’Elysée ou Saint Jean de Luz. Les péripéties s’enchaînent dans un rythme soutenu et le lecteur n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer dans cette folle équipée qui n’a rien de moins que pour objectif que de sauver l’avenir de la France !

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.