CSU, T7 : Sacrifices de Caroline Terrée

Age : 15 ans et +
Éditeur: Milan Jeunesse : Macadam (2010)
320 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Une jeune femme d’origine Colombienne est retrouvée assassinée dans le jardin de l’avocate qui l’embauche. Kate Kovacs et son équipe se lancent à la recherche du criminel et plongent dans une histoire qui refera surgir le passé de la jeune femme tuée mais aussi celui de Kate.

Le CSU ou Crime Support Unit est une unité de la police confrontée au crime et à ses conséquences. Dirigé par Kate Kovacs, le CSU est basé à Vancouver et au fil des tomes de la série, les enquêtes deviennent de plus en plus complexes et sombres.
L’ambiance me rappelle à chaque fois la série télévisée Les Experts et Caroline Terrée nous plonge de nouveau avec Sacrifices dans une enquête qui donnera du fil à retordre à l’agent Kate Kovacs tant sur le plan physique que psychologique. En effet, CSU de Caroline Terrée met a la fois en scène à chaque tome une nouvelle enquête mais aussi un fil rouge guide la série : le mystère autour du passé de Kate. Sacrifices est un nouvel épisode qui donne l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la jeune femme.
L’histoire de Sacrifices se déroule sur une courte durée, à peine deux-trois jours et la lecture nous prendra aussi peu de temps, voire encore moins car Caroline Terrée sait construire ses enquêtes de façon dynamique, de sorte qu’il n’y a jamais aucun temps mort et que le lecteur est captivé du début à la fin.
Je ne suis pas amatrice de romans policiers, mais bien plus des séries policières, et je dois reconnaître qu’avec CSU, Caroline Terrée m’a permise de faire le compromis entre les deux, alliant qualité de l’écriture et complexité de l’histoire. Par ailleurs, l’auteur recourant souvent aux dialogues, Sacrifices est vivant. L’action est renforcée par les nombreuses situations périlleuses où se trouve Kate.
Septième tome certes, mais CSU ne s’essouffle pas et se confirme comme la meilleur série policière du moment, qui plaira aussi aux plus grands, ce qui n’est pas forcément une évidence dans le domaine du polar car souvent ce genre de romans est à destination des plus jeunes. D’autant plus que cette série met en scène des adultes et non des adolescents.

Lien pour marque-pages : Permaliens.