De cape et de mots de Flore Vesco

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Didier jeunesse (2015)
180 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

A la mort de son père, Serine décide de quitter la demeure familiale pour rejoindre la Cour. Comme tant d’autres avant elle, elle devient une demoiselle de compagnie auprès de la capricieuse reine. Mais Serine ne ressemble pas aux autres courtisanes. Avec audace, elle se fait une place au sein de la Cour et en découvre aussi les travers : manigances, complots, loi du paraître, hypocrisie…

En entamant De Cape et de mots je n’imaginais pas passer un moment aussi truculent. Mais quel autre mot pour décrire cet enchantement qui m’a gagné à chaque chapitre du roman de Flore Vesco ? Pour une première, le résultat est décapant et vraiment excellent.

J’ai ris tout du long, dans les pas de Serine, à la découverte des travers de la Cour. Dans le regard et la parole de la jeune fille, l’hypocrisie des courtisans est passée au radar et réduite en pure ironie. D’abord sous les traits d’une dame de compagnie peu ordinaire, puis d’un bouffon au service du roi, l’attachante et hilarante Serine déjoue ainsi les manigances, enquête sur un complot et fait voler en éclat les images flatteuses que les membres de la Cour cherchent à afficher devant le roi et la reine.

Avec De Cape et de mots Flore Vesco propose un conte, plus qu’un roman. Un conte pittoresque et savoureux qui joue avec la langue française et, dans un style lumineux et tout en ironie, se charge de nous divertir avec succès. L’inventivité est là, à n’en pas douter et c’est ce qui régal le lecteur à chaque page. Flore Vesco emploie un vocabulaire riche, étonnant, parfois déroutant, donnant à l’histoire toute sa saveur.

De Cape et de mots est l’un des romans les plus frais et drôle que j’ai lu ces derniers temps. Inclassable, j’aurais tendance à le rapprocher de Caprices, c’est fini de Pierre Delye, aussi époustouflant et détonnant. Le ton est décalé et pittoresque. L’histoire, se déroulant dans un royaume imaginaire, n’est pas sans rappeler avec finesse les travers de la Cour de Louis XIV.
La légèreté et l’insouciance de Serine, tout comme son ingéniosité font de cette héroïne un personnage savoureux. Son astuce et sa bonne volonté ne manque pas de nous séduire aussi.En conclusion, De Cape et de mots est une lecture entraînante où l’imagination de Flore Vesco semble sans limite !

En quelques mots :

De Cape et de mots est un savoureux conte pittoresque dans lequel Flore Vesco, l’auteur, fait preuve d’une grande imagination et d’une rare inventivité pour mettre en scène les facéties de son héroïne. Serine est une audacieuse personnalité qui n’a pas son pareil pour tourner les situations en ridicule. Le style décalé et riche d’un vocabulaire étonnant donnent à ce livre un ton hilarant et rafraichissant. Un roman décapant et truculent, véritable ravissement à chaque page.

Lien pour marque-pages : Permaliens.