Délirium, T3 : Requiem de Lauren Oliver

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Hachette jeunesse : Black Moon (2013)
450 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

La résistance est en marche et Léna s’est jurée de triompher pour que la deliria, la maladie de l’amour, ne soit plus condamnée et que les Hommes puissent vivre libre. Mais le chemin est long et semé d’imprévus.
De son côté, Hana, l’ancienne meilleure amie de Léna et qui l’avait dénoncée elle et Alex, va se marier à Fred Hargrove, le nouveau maire. Mais elle est de plus en plus en proie aux doutes… Comment tout ceci va t-il finir ?

Le tome 2 de la trilogie Delirium ne m’avait pas autant convaincue que le premier tome et j’avais une petite appréhension à reprendre le fil de l’histoire. Passé le moment un peu laborieux où on doit se remémorer les éléments marquants de l’histoire des précédents tomes pour comprendre la suite, j’ai replongé avec intérêt dans ce troisième opus.
Globalement l’histoire de Délirium avance et progresse en alternant les chapitres où le lecteur est aux côtés de Léna et les chapitres où il est aux côtés d’Hana. Assez étrangement, c’est ces chapitres là que j’ai préféré dans le roman. J’ai ainsi aimé voir éclore le doute en Hana et la relation terrible qu’elle a avec Fred Hargrove qui, sous ses airs de bon samaritain, est un vrai tyran !
Ce troisième et dernier tome de la trilogie Delirium est une conclusion satisfaisante de la dystopie même si on regrettera de laisser les personnages principaux au moment même où la rebellion fait rage et donc on ne sait pas vraiment comment l’histoire va s’achever, même si on le devine !
J’ai trouvé qu’il manquait un peu de dynamisme, de grandiose dans ce roman car la résistance ne paraît pas très forte, bien au contraire, ce qui au vue de la fin est assez paradoxale…imaginez une bande d’affamée contre des militaires bien armés…mais bon on ne s’attardera pas sur ce détail et on se passionnera pour le parcours de Léna et Hana. Nos deux héroïnes ont bien changé depuis le premier tome et cette évolution est intéressante à voir.
Le tome 3 de Delirium achève cette trilogie dystopique qui a su garder une trame linéaire, une histoire cohérente et surtout le plus souvent captivante tout au long des tomes. On s’est rapidement attaché aux personnages et les voir évoluer à travers les livres a été très intéressant Malgré quelques longueurs pour cet ultime opus, dont on ne tiendra pas rigueur, Délirium a su être à la hauteur des attentes du public. L’adaptation en série de la trilogie devrait faire son petit effet quoi qu’il en soit, je suivrais cela avec intérêt !

Lien pour marque-pages : Permaliens.