Le Démêleur de rêves de Carina Rozenfled

Age :  12 – 15 ans

Éditeur : Scrinéo ( 2019 )

440 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Sur Sédora, comme sur les 101 planètes habitées par l’humanité et reliées entre elles par le Fil, plus personne ne sort de chez soi. La population a les yeux rivés sur ses écrans… en particulier sur le programme des Démêleurs de rêves.
Neven est un jeune Démêleur : il met en scène les songes des Rêveurs et les diffuse au grand public. Il est aussi le plus célèbre et chacun de ses films est attendu par des milliards de spectateurs à travers la galaxie. Comme tout le monde, il vit une existence recluse et répétitive, jusqu’au jour où un ancien Démêleur, GuidéOnn, le contacte afin de récupérer les rêves du sujet 1110.
Qui est ce Rêveur 1110 ? En quoi est-il si particulier ? Quel mystère se cache dans ses songes ?

Dés les premières pages de Le Démêleur de rêves, Carina Rozenfeld nous entraîne dans son univers futuriste. Elle imagine une ressource naturelle aux propriétés étranges, le Fil, qui a rendu le voyage et le transport de marchandises, à pleine vitesse, entre les 101 planètes habitées.  Plus que sur la description de cet univers et de son fonctionnement, Carina Rozenfeld axe son récit sur deux personnages qui appartiennent à cet univers.  C’est à travers leur rencontre notamment que l’on s’appropriera ce monde futuriste où depuis des années plus personnes ne sort de chez soi et vit au rythme des vidéos des Démêleurs de rêves.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Neven. C’est un Démêleur de rêves très connu et apprécié de tous, mais qui vit dans la solitude, entouré de ses millions de crédits dont il ne sait que faire et d’un robot, Habba ( au demeurant fort sympathique). Il est loin de la superficialité des habitants de Sédora, qui  se transforment, grâce à la chirurgie esthétique, comme des avatars de jeux vidéos… Lorsque GuidéOnn le lance sur la piste du Rêveur 1110, il est à l’aube d’une aventure qui va le transformer émotionnellement. Ce Rêveur 1110 est aussi un personnage intéressant et pour qui on a un véritable attachement. Je garde son identité secrète car elle participe au suspense du roman.

L’histoire de Le Démêleur de rêves se construit donc surtout sur la relation entre les deux personnages principaux du roman ainsi que leur voyage sur différentes planètes de la galaxie. Le récit est efficace et suit une trame narrative très linéaire qui fonctionne bien. Carina Rozenfeld ne se perd pas dans une multitude de descriptions, ni dans la multiplication des personnages secondaires. Alors même que l’épaisseur de Le Démêleur de rêves peut faire peur, la lecture est en réalité très fluide et le roman se lit finalement très vite. Il y a de multiples rebondissements et j’ai particulièrement aimé la révélation finale, à laquelle je ne m’attendais pas du tout.

Lien pour marque-pages : Permaliens.