Dis-moi qu’il y a un ouragan de Fabrice Emont

Age : 15 ans et +
Éditeur : Gallimard jeunesse : Scripto (2014)
260 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Léà, après un grave problème dans son ancien établissement, débarque à Zombiville au lycée Camille Claudel. En cours d’arts visuels, la professeur demande de former des équipes pour tourner un film avec uniquement un téléphone portable. Léa, se retrouve au coeur d’une équipe pas comme les autres avec Moussa, le bouddhiste ; Quentin l’adolescent au teint pâle et au look gothique; Pauline, la discrète et Jennifer, la bombe de la classe (et du lycée). Une drôle d’équipe dans laquelle Léa va nouer de solides amitiés et vivre d’étonnantes aventures.

Fabrice Emont avec Dis-moi qu’il y a un ouragan, est l’un des trois finalistes du concours du premier livre jeunesse lancé par Gallimard Jeunesse et RTL lors de l’année 2012-2013. Si La Passe-miroir, T1 : Les Fiancés de l’hiver avait remporté le premier prix, Gallimard a finalement laissé ce petit nouveau tenter sa chance dans le monde de l’édition, et c’est plutôt une bonne surprise qui attend le lecteur !
Ainsi, j’ai beaucoup apprécié ma lecture de Dis-moi qu’il y a un ouragan. Ce qui m’a surtout beaucoup plu, c’est le ton de cette histoire. En effet, j’ai beaucoup ris au cours de ma lecture car Léa, l’héroïne, est vraiment une personnalité amusante, une bonne copine qu’on aimerait bien rencontrer.
Dis-moi qu’il y a un ouragan plus qu’une histoire compliquée avec de nombreuses péripéties à peine croyables, c’est d’abord la vie au jour le jour et surtout, l’amitié. On s’y retrouve bien dans ce roman drôle qui sonne vrai et nous rappelle le lycée.
Fabrice Emont crée et donne vie à cinq personnages : une héroïne, Léà et quatre amis à l’importance secondaires qui font tout le sel de cette histoire de vie. Quatre amis ( ou ennemis puisqu’il y a tout de même Jennifer) aux caractères un peu clichés mais savamment brossés et bougrement attachants. On passe avec eux un super moment et on aimerait bien les connaître !
Quant à l’histoire de Dis-moi qu’il y a un ouragan , c’est vraiment une histoire sur les relations entre personnes que se soit pour l’amitié, l’amour ou même le conflit. C’est très bien rendu et autour de ce tournage de film par le biais d’un téléphone portable, Fabrice Emont a su mettre en scène les petites histoires, les petites joies, les petits tracas et les aléas du quotidien.
En conclusion, Dis-moi qu’il y a un ouragan est un roman sympathique qui saura toucher son public d’ados.

Lien pour marque-pages : Permaliens.