Fablehaven, T1 : Le Sanctuaire secret de Brandon Mull

Age : 12-15 ans
Éditeur :  Nathan Jeunesse / Pocket jeunesse (2009)
340 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Leurs parents étant embarqués pour une croisière, Kendra, 14 ans et son frère Seth, 11 ans, se retrouvent chez leurs mystérieux grands-parents. c’est leur grand-père qui les accueille car Ruth, la grand-mère serait partie soigner une tante. Mais très vite la situation devient beaucoup plus compliquée lorsque les enfants, au fil de leur séjour, sont confrontés à un autre monde : Fablehaven. Seth et Kendra sont en plein apprivoisement de ce nouvel univers quand, le soir de la Saint-Jean, jour particulièrement dangereux, leur grand-père est enlevé…

Voici un premier tome d’une nouvelle série qui en comprend cinq, pour les enfants et ados qui aiment partir à la découverte de nouveaux horizon. Fablehaven de Brandon Mull nous fait pénétrer dans un univers de conte bien étonnant, riche en surprise et en créatures de toutes sortes. Un pays enchanté qui cache aussi ses dangers et de puissants pouvoirs.
Découvert comme il se doit dans le genre par deux jeunes ados, l’histoire autour de ce refuge pour êtres merveilleux se tisse peu à peu pour notre plus grand bonheur.
Embarqués dans les mésaventures de Seth et Kendra, nous nous prenons très rapidement au jeu de l’exploration de ce monde qui occupe une large place dans ce premier livre.
L’action lancée, à partir de la deuxième partie du roman, tout s’enchaîne très vite et nous tient captive de notre lecture. Quitter Fablehaven est, comme pour les deux héros, un petit déchirement car nous étions transportés de façon totale par ce drôle de monde.
Le ton de ce livre reste malgré les quelques péripéties, très « bon enfant » et adopte tous les ingrédients du merveilleux qui séduisent petits et grands : fées, sorcières, peuples de l’eau, hommes-boucs et magie peuplent Fablehaven. Ces 350 premières pages d’une série qui rencontre un véritable succès mérité en Amérique nous montre un premier échantillon de ce qui rythmera sans en douter la suite : action, humour, poésie, merveilleux et mésaventures en tout genre où le Bien et le Mal sont une fois de plus confrontés l’un à l’autre.
Fablehaven, le sanctuaire secret est très plaisant à lire et nous y prenons tout de suite goût, entraînés par l’ambiance enchantée mais aussi menaçante des lieux, nous effectuons un véritable voyage fantastique le temps d’une trop courte lecture dans l’attente du tome suivant, La menace de l’étoile du soir.
A noter, en anglais, Fablehaven est un mot composé qui signifie : Le refuge des fables… un nom qui correspond en effet bien à cette univers qui regroupe tous les ressorts du conte en son sein 🙂

Lien pour marque-pages : Permaliens.