La Face cachée de Margo de John Green

Age : 15 ans et +
Éditeur: Gallimard jeunesse : Scripto (2009)
390 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Margo Roth Spiegelman est l’égérie de Quentin depuis son enfance. Un soir, elle se présente à sa fenêtre et l’entraîne dans une nuit la plus longue et la plus déjantée pour le garçon. S’il ne comprend pas bien pourquoi elle l’a emmené avec elle, Quentin sent qu’il va pouvoir redevenir son ami. Seulement, le lendemain matin, au lycée il ne la voit pas. Bientôt il comprend : Margo est partie. Inquiet, il se lance à sa recherche avec ses amis Radar, Ben et Lacey grâce aux maigres indices qu’elle a laissé…

John Green, déjà auteur de Qui es-tu Alaska ? propose un nouveau roman tout aussi particulier et original. Plongé dans la tête de Quentin, le lecteur découvre le personnage atypique et déjanté de Margo Roth Spiegelman. Dans un ton le plus souvent humoristique, John Grenn nous embarque avec La face cachée de Margo dans une aventure aux multiples rebondissements et s’interroge sur la consistance de nos vies avec les réflexions de son héroïne.
On part dans une histoire à la fois loufoque, exceptionnelle et très grisante, dans laquelle on ne s’ennuie pas. Chaque personnage est attachant dans la psychologie qu’il présente.
La face cachée de Margo est un roman sur la construction, le passage de l’adolescence à l’âge adulte, la confrontation entre ses aspirations profondes et la réalité de notre monde. C’est un véritable dévoilement d’eux-mêmes que les personnages vivent, affrontant ce qu’ils n’avaient jamais envisagé.
Mêlant l’histoire policière et le road movie, La face cachée de Margo est un roman sensible et profondément humain, écrit avec singularité. Quelques passages sont touchants et révèlent les sentiments de Quentin, héros – narrateur de ce livre. Je me suis retrouvée en lui et j’ai particulièrement aimé le moment où il quitte son lycée, pensant à toute les choses qu’il laisse derrière lui : un sentiment commun de nostalgie nous unissait. Un moment particulièrement émouvant, en contraste avec le reste du livre, plutôt farfelu même si toujours teinté d’une atmosphère sinistre, lourde, dans le doute de la mort de Margo.
Ben et Radar, les deux amis de Quentin sont sans doute ceux qui apportent le plus la touche d’humour dont le livre a besoin et se nourrit. Ils incarnent les parfaits étudiants britanniques, se moquant des études tout en réussissant pas trop mal, n’hésitant pas à faire la fête et à se lancer des défis débiles comme venir complètement nu sous sa robe à la remise des diplômes.
Le temps de cette lecture particulièrement captivante, on s’accroche aux personnages et on est totalement pris par l’histoire.
Comme pour Qui es-tu Alaska ?, on est face à une figure féminine mystérieuse qu’un garçon va peu à peu découvrir sous le jour complètement inverse de ce qu’elle lui montrait d’elle même. L’apparence est trompeuse, ce qui paraît n’est presque jamais la vérité dans La face cachée de Margo.
Un roman profond, une histoire d’amitié très belle, et un récit simplement prenant et atypique. Au style particulier, dressant tout en délicatesse le portrait de ses héros.

Lien pour marque-pages : Permaliens.