Le Fantôme de la chocolaterie de David O’Connell

Age :  9 – 12 ans
Éditeur : Pocket jeunesse (2020)
210 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Archie vient d’hériter de la célèbre usine de confiseries McBudge. À lui les chocolats, les bonbons et surtout les fameux caramels McBudge, savourés dans le monde entier ! Hélas ! Leur recette originale a disparu. Et quelque chose se trame dans l’ombre… Une menace qui risque de lui faire perdre ce fabuleux héritage. Si Archie ne parvient pas à retrouver l’ingrédient secret à temps, l’usine devra fermer. Qui peut bien en vouloir à ce précieux trésor ?

Ce roman, présenté comme dans la lignée de ceux de Roald Dahl, mérite bien une telle comparaison. Dés les premières pages, je n’ai pas boudé mon plaisir de découvrir Le Fantôme de la chocolaterie de David O’Connell quand bien même j’ai largement passé l’âge de ce type de romans. Je ne nie d’ailleurs pas que pour que les romans des 9-12 ans me séduisent et m’enthousiasment autant que Le Fantôme de la chocolaterie, il faut qu’ils réunissent bon nombre de qualités. Ici, le ton humoristique du narrateur, l’écriture accessible, soignée et aboutie, l’histoire rythmée et lumineuse, le héros sympathique et des personnages secondaires bien campés, constituent les ingrédients de cette séduisante lecture pour jeunes ados.

David O’Donnell parvient très vite à rendre son histoire touchante et prenante, à nous plonger dans l’univers de cette mystérieuse chocolaterie dont Archie hérite ( on appréciera le clin d’oeil à l’un des plus célèbre roman de Roald Dahl) et à nous donner envie de suivre les aventures de son jeune héros fort attachant. Il s’agit d’une première aventure d’une série plus vaste, Les mystères de Dundoodle, et je sais déjà que je lirai la suite avec un réel plaisir.

Cette aventure trépidante séduira sans nul doute les jeunes lecteurs, qui seront autant fascinés par l’histoire que par les magnifiques illustrations qui émaillent celle-ci. Une petite pépite à dévorer cet été !

Lien pour marque-pages : Permaliens.