Un flingue et du chocolat d’Otsuichi

Age : 9 – 12 ans
Éditeur :  Milan jeunesse (2010)
370 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Depuis toujours le détective Royce cherche à attraper le célèbre voleur de bijoux et autres trésors, Godiva. Le face à face se rapproche et le jour où le jeune Lindt découvre un plan dans une bible, il se retrouve là en possession d’un véritable atout qui pourrait aider Royce. Aussitôt, le garçon lui écrit et une incroyable aventure commence…

Un Flingue et du chocolat est seulement le deuxième roman japonais que je lis (l’autre était Battle Royale) et j’avoue ne pas avoir été déçue. Signé par Otsuichi, auteur que je ne connaissais pas du tout, ce polar est très bien ficelé et s’enrichit de nombreux rebondissements qui ne finiront pas d’étonner le lecteur, du début à la fin du récit.
Dans Un Flingue et du chocolat nous suivons le parcours de Lindt dans la résolution du mystère Godiva. Il travaille main dans la main avec Royce, un personnage très particulier aux goûts singuliers et à l’humour déroutant.
Un Flingue et du chocolat est un roman passionnant qui nous captive dés les premiers chapitres. J’ai parfois sentis des longueurs mais le style frais de l’écriture, presque parodique des romans et films policiers (en particulier à la fin), m’ont tenu en haleine, en plus de cette histoire qui tient vraiment la route.
Otsuichi mais en scène une grande diversité de personnages, aux caractères plus ou moins stéréotypés. Le plus étonnant est son attachement au personnage de Debailleul, un enfant raciste notoire qui accompagne pourtant Lindt, fils d’immigré, tout au long du roman car sa débrouillardise et son ingéniosité sont très utiles à Lindt. Debailleul traite tout le monde comme des misérables, mais cela donne aussi une dynamique au récit. Ensuite, évidemment il y a Lindt, un héros un peu naïf mais attachant, qui est très proche du lecteur. Enfin, Royce et Brownie, son assistant, sont deux personnages qui cachent bien leur jeu et qui n’en finiront pas de nous surprendre.
Un Flingue et du chocolat d’Otsuichi est un récit vivant, riches en actions, en rebondissements, en illusions et désillusions. C’est un roman très sympathique à lire et agréable qui plaira aux amateurs de roman policier.

Lien pour marque-pages : Permaliens.