Fuir encore… de Pascale Perrier

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Oskar éditeur (2018)
250 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Romane a passé son enfance et son adolescence à fuir des ennemis invisibles. En effet, elle et sa mère vivent sous le régime de la Protection de témoins. Elles changent souvent d’identités, au moindre doute. Mais à 16 ans, Romane en a assez de ces déménagements à répétition. Alors, le jour où leur énième couverture s’apprête à voler en éclats, Romane s’accorde quelques heures pour passer la soirée chez une amie à faire la fête, dans les bras de Nils, comme n’importe quelle ado de son âge. Une décision dangereuse pour elle, sa mère mais aussi ses proches…

Depuis ma lecture au début des années 2000 du roman américain Disparition programmée de Roland Smith, le sujet de la protection des témoins me fascine. Étonnamment je n’ai pas eu entre les mains d’autres romans jeunesse qui reprennent cette idée  jusqu’à ce que sorte, plus de quinze ans après cette lecture, Fuir encore autant vous dire le titre n’est pas resté longtemps dans ma PAL puisque l’histoire m’intriguait et est donc passée dans mes lectures prioritaires 😉

La lecture de Fuir encore… n’a pas traînée non plus. J’ai dévoré ce livre presque d’une traite, prise par les multiples rebondissements de l’histoire. Très vite Pascale Perrier nous expose le quotidien de Romane et la vie particulière qu’elle mène avec sa mère depuis sa naissance. Très vite aussi le premier incident survient et Romane comprend que sa très récente nouvelle identité va encore voler en éclats car les personnes qui la traquent elle et sa mère, ont retrouvé leur trace. Mais parce qu’elle est une ado, qu’elle en a assez de déménager et qu’elle est amoureuse, Romane ne révèle pas tout de suite à sa mère que leur énième couverture a été découverte. Le début d’une traque haletante commence quelques heures plus tard, alors qu’elle est encore dans les bras de Nils…

Sur un rythme frénétique, nous allons vivre avec Romane mais aussi Nils, cette énième fuite. Séparée de sa mère, Romane est livrée à elle-même et hésite sur l’attitude à adopter pour échapper à ses poursuivants. Elle pourra compter sur l’aide de Nils pour l’aider et la soutenir, tandis qu’elle est plus que jamais en danger.

L’écriture de Pascale Perrier traduit bien cette frénésie. Tout s’enchaîne très vite dans cette histoire, à la manière d’un film d’action américain. Le lecteur n’a pas le temps de reprendre son souffle car en quelques jours les péripéties et les rebondissements vont s’enchaîner pour Romane. En parallèle de cette traque qui lui laisse peu de répit, la jeune fille cherchera aussi à en apprendre davantage sur son passé, son père et les raisons pour lesquelles elle vit depuis l’enfance sous le statut de la protection des témoins.

Fuir encore…est un roman très prenant et dans lequel on n’a pas le temps de s’ennuyer. On se laisse porter par les événements, comme Romane. Mais si on veut être totalement honnête on dira quand même que l’histoire n’est pas toujours très crédible :  Nils est un peu trop dévoué pour une jeune fille qu’il connaît à peine,  il y a quelques coïncidences bien pratiques et nos deux ados semblent particulièrement efficaces ou adultes face à de multiples situations. Finalement on est bien dans l’esprit des films d’action à l’américain : ce n’est pas forcément très réaliste mais c’est tellement prenant et captivant qu’on ne peut pas décrocher avant l’apparition du générique de fin et qu’à la sortie on se dit qu’on a passé un très bon moment, ce qui est déjà pas mal !

En quelques mots :

Si vous cherchez un roman prenant au rythme proche d’un film d’action américain, alors Fuir encore…est sans aucun doute une lecture qui vous plaira. On y suit Romane, une jeune fille qui vit sous le statut de la protection de témoins et dont l’énième couverture va de nouveau voler en éclat lorsque les personnes qui la traquent elle et sa mère, les retrouvent. L’histoire est très vivante, très dynamique et la fuite de Romane ne laisse aucun répit dans la lecture. Honnêtement tout n’est pas toujours très crédible, mais on passe un très bon moment car l’écriture est très rythmée et l’histoire palpitante. Un livre que j’ai lu d’une traite !

Lien pour marque-pages : Permaliens.