Le Grand voyage de Figgy de Tamsin Janu

Age :  9 – 12 ans

Éditeur : Bayard jeunesse ( 2018 )

200 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Figgy, 9 ans, vit au Ghana avec sa grand-mère adoptive Ama et sa meilleure amie Kwamé, une chèvre. Quand sa chère Ama tombe malade, Figgy décide de partir en Amérique, là où on trouve les meilleurs médicaments. Quelques sous et provisions en poche, la petite fille quitte le village en tro-tro, accompagnée de Kwamé. Elle fait très vite la connaissance de Julius, un garçon débrouillard au grand coeur qui s’est enfui de chez lui. Les deux enfants se lancent alors dans un incroyable périple à travers le Ghana.

D’une touchante naïveté, Le Grand voyage de Figgy, nous raconte l’étonnant périple de Figgy dans une partie du Ghana. La fillette, déterminée à sauver sa grand-mère malade en ramenant d’Amérique des médicaments, va quitter son village natal et vivre une aventure initiatique. Pour elle, avec toute l’innocence de l’enfance, rien n’est impossible. De la détermination, il lui en faudra beaucoup car son voyage ne sera pas de tout repos et elle sera confrontée au froid, à la soif, à la faim et parfois aux mauvaises rencontres. Mais au cours de son voyage, Figgy croisera aussi la route de nombreuses bonnes personnes, prêtes à l’aider dans son aventure, à commencer par le débrouillard Julius. Ensemble, ils chemineront et affronteront les épreuves.

Le Grand voyage de Figgy est une lecture que j’ai beaucoup aimée. Figgy est une jeune héroïne attachante, curieuse dont l’insouciance et l’innocence sont attendrissantes. Sa ténacité à toute épreuve et son courage sont aussi très impressionnants et émouvants. Les situations vécues par Figgy et Julius semblent parfois invraisemblables pour un lecteur européen mais la réalité du quotidien des enfants ghanéens et même d’Afrique en général, est bien différente de nous. De fait, on découvre aussi tout un pays : sa misère sociale mais également la profonde humanité et générosité de ses habitants. Un brin idéaliste peut-être, mais c’est le propre de tout oeuvre imaginaire.

Une belle aventure, deux personnages très attachants et une histoire qui à travers sa jeune narratrice évoque avec humour et tendresse, des sujets sensibles et graves.

Lien pour marque-pages : Permaliens.