Hantise de Michel Jaffe

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Hachette jeunesse : Black Moon (2011)
400 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Jane se réveille complètement paralysée et incapable de parler dans un hôpital. Elle apprend qu’elle a failli être renversée après une soirée dont elle ne se rappelle plus vraiment. Le personnel de l’hôpital pense qu’elle a tenté de se suicider mais lorsque la jeune fille commence à voir des menaces de mort se multiplier contre elle, elle pense qu’on a cherché à la tuer. Elle décide de trouver qui parmi ses amis voudrait sa mort.

Le résumé de la quatrième de couverture d’Hantise n’étant pas très explicite (il s’agit d’un extrait du début du livre) mais bien mystérieux, je ne savais pas trop à quoi m’attendre lorsque j’ai commencé la lecture du roman de Michele Jaffe. Le livre est copieux mais il m’a énormément plu et je me suis très rapidement plongée dans l’histoire de Jane, dés le deuxième chapitre. Hantise est un roman au style clair, simple, qui tisse une histoire à la fois intriguante et captivante.
Nous rencontrons Jane dans un prologue qui semble se passer après les événements, alors qu’elle récupère à l’hôpital. Puis Michele Jaffe, nous ramène au jour de la fête, un jeudi soir qui marque le début du weekend de la jeune fille. On a une première vision de son histoire personnelle, du rapport qu’elle entretient avec ses deux meilleurs amies : Langley et Kate ainsi que son petit ami David. On sait qu’elle est populaire au lycée. La soirée commence tranquillement jusqu’au trou noir. On tourne la page, c’est le vendredi et Jane se réveille paralysée à l’hôpital. Avec elle, le lecteur d’Hantise reconstruit petit à petit le contenu de la soirée tandis qu’une première menace apparaît sur le miroir de la salle de bain. Au fil des pages, le lecteur en apprend plus sur ses relations avec ses différents amis.
Le résultat de toute cette construction, c’est la production par Michele Jaffe d’un roman noir palpitant, mêlé de polar et dans lequel le lecteur joue le jeu de Jane : il tente de voir dans le comportement de chaque ami venant la voir, lequel pourrait être, peut-être, le responsable du drame. Les rebondissements sont nombreux, surtout à la fin, nous tenant en haleine jusqu’à l’ultime surprise.
Hantise est un roman qui surprend car au delà des apparences, il se révèle extrêmement bien ficelé, à l’histoire recherchée et travaillée, aux caractères de chaque personnage bien étudiés.

Lien pour marque-pages : Permaliens.