Henderson Boys, T3 : L’Armée secrète de Robert Muchamore

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Casterman (2011)
280 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Janvier 1941, Charles Henderson a réussi à créer son centre d’espionnage qui recourt à des enfants pour mener à bien des opérations contre l’Allemagne mais il doit faire ses preuves ! Livrés à un instructeur intraitable, les orphelins d’Henderson se préparent pour une prochaine mission d’infiltration…ils vont devoir prouver qu’ils sont autant, sinon plus, capables que les adultes de mener leur mission vers le succès…

La nouvelle série de Robert Muchamore s’installe et prend ses aises dans le monde littéraire de l’espionnage. Fort du succès des deux premiers tomes d‘Henderson Boys, L’Armée secrète continue l’incroyable récit des aventures de ces orphelins pas comme les autres, devenus espions au compte de l’Angleterre.
L’Armée secrète est le premier volume de la série qui se rapproche le plus de l’univers familier et apprécié de Chérub. Sa première partie est consacrée à la description de la formation des futurs agents, de leur nouvel univers. La seconde partie est, elle, centrée sur une mission à mener à bien, car c’est l’avenir de l’organisation d’Henderson qui s’y joue.
L’histoire est menée tambour battant et captive le lecteur comme toujours : au fil des pages et des tomes on accroche de plus en plus à Henderson Boys . Cette série est bien plus qu’une simple copie de Chérub appliquée à la Seconde guerre mondiale. Robert Muchamore a réussi le pari de proposer une série à la fois aussi passionnante que Chérub et en même temps, aussi différente en raison du contexte singulier de la Seconde guerre mondiale. Là où les agents de l’an 2000 de Chérub opèrent contre les trafics, les sectes, les corrompus, … l’organisation d’Henderson se livre à une seule et unique lutte contre les Allemands.
L’Armée secrète est un roman très dynamique où on ne s’ennuie à aucun moment, et se lit d’une traite. Comme pour le tome précédent, Le Jour de l’Aigle, Robert Muchamore alterne les passages au cœur de l’action avec des passages plus centrés sur le quotidien des orphelins…de quoi faire accrocher les ados dés les premiers chapitres car c’est sûr, ils vont aimer !

Lien pour marque-pages : Permaliens.