Henderson Boys, T1 : L’Evasion de Robert Muchamore

Age : 12-15 ans
Éditeur: Casterman Jeunesse (2010)
230 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Eté 1940, alors qu’Hitler envahit Paris, Marc Kilgour fuit son orphelinat pour rejoindre la capitale. De leur côté, Paul et Rosie Clarke suivent leur père, agent au service de Charles Henderson, détenteur de documents très importants qu’il doit ramener en Angleterre. Mais les choses se compliquent, M. Clarke est tué et ses enfants sont livrés à eux-mêmes. Ceux-ci trouvent refuge auprès d’un père d’église et de sa soeur, à Tours. Charles Henderson croise la route de Marc et se lance avec lui à la recherche de Paul et Rosie.

Fort du succès de Chérub, l’auteur, Robert Muchamore décide de créer une nouvelle série, Henderson Boys, qui reviendrait sur les origines de l’organisation, comme il l’explique lui même : « Quand, en 2001, j’ai entrepris d’écrire le premier volume de Chérub, je n’avais absolument aucune idée du succès phénoménal que rencontrerait la série. Je n’imaginais d’ailleurs pas que les aventures de James finiraient par se dérouler sur une douzaine de tomes ! La création de Henderson’s Boys est bien sûr une conséquence directe de ce succès inattendu : les lecteurs me demandaient toujours comment Chérub avait été créé, et ce que signifiaient les initiales de l’agence. Le monde de la série Henderson’s Boys est bien plus dur et le contexte de l’histoire infiniment plus dangereux que celui de Chérub. En lieu et place de revendeurs de drogue et de terroristes, les agents sont ici confrontés à la barbarie du régime nazi, à des soldats brutaux qui n’hésiteront pas à les torturer s’ils les capturent. »
La lecture de L’évasion nous plonge dans un univers bien à part de Chérub et on est très loin des missions de James puisque l’agence n’est même pas envisagée dans ce roman.
Pour le moment, Robert Muchamore présente les héros des prochains tomes d’Henderson Boys : Paul, Rosie, Marc et Charles Henderson. On suit leur parcours en parallèle, Robert Muchamore alternant les courts chapitres pour évaluer la situation de chacun alors qu’ils sont plongés au coeur de la seconde Guerre Mondiale.
Personnellement j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre, sans doute parce que je m’attendais à une histoire déjà proche de Chérub, mais à bien y réfléchir, Robert Muchamore a fait les bons choix avec Henderson Boys.
En effet, tout en exploitant le succès de Chérub, il a réussi à créer une autre série originale et très différente puisque Chérub et Henderson Boys n’ont pour le moment rien en commun sinon que leur lecture est captivante. Ainsi, petit à petit, on se prend à l’histoire et aux personnages, regrettant, quand l’heure de la fin du tome sonne, de devoir fermer l’ouvrage. Bien que l’univers de L’évasion soit très différent de Chérub, on sait que les prochains tomes iront de plus en plus dans son sens sur un fond historique marquant.
Parce que l’histoire est censée se dérouler lors de la seconde Guerre Mondiale, Henderson Boys semble plus réaliste et surtout moins stéréotypé. Les enfants sont mêlés à des situations beaucoup plus crédibles.
Le style de Robert Muchamore est toujours aussi agréable et facile à lire sans pour autant qu’il mâche ses mots lors de passages brutaux et dûrs, qui ponctuent le roman. Dans L’évasion Paul, Rosie et Marc sont confrontés à des situations périlleuses dans un rythme halletant.
A n’en pas douter, amateurs de romans d’aventure et d’espionnage, trouveront leur compte dans Henderson Boys, une nouvelle série à suivre de près !

Lien pour marque-pages : Permaliens.