Il de Loïc Le Borgne

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Syros : Soon (2015)
260 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Elouan est un garçon différent des autres. Il est capable d’entendre, à certains moments, les pensées des gens. En vacances à Templeneuve chez sa cousine Romane, il va devoir faire face à l’hostilité d’une partie des habitants du village qui ont découvert ses étonnants pouvoirs…La chasse au mutant commence !

Il, c’est le nouveau roman de science-fiction de Loïc Le Borgne. Un roman SF qui se déroule seulement dans quelques années et évoque l’apparition progressive mais très rapide de « mutants » dans la société. Le pitch fait un peu penser à un X-Men avec l’hostilité des hommes normaux pour les mutants, sauf qu’Il se place à échelle humaine et ne fait pas dans le sensationnel, version américaine.

Voici donc le lecteur entraîné dans un patelin breton appelé Templeneuve qui va voir d’un très mauvais œil les pouvoirs de télépathe et de télékinésie du jeune Elouan, en vacances chez sa cousine Romane. La colère et la peur des habitants montent à mesure que les médias révèlent l’existence des mutants et surtout, que certains ados du coin, soit victime des foudres d’Elouan en venant s’en prendre à lui et ses amis. La pression monte crescendo au cours de ce mois d’août avant d’atteindre son paroxysme et sa folie, le 19 de ce même mois. Dés lors, une traque intense et terrible commence. Le suspens devient poignant jusqu’à cette fin que nul n’était capable de prévoir.

Il est un roman étonnant et bien plus d’actualités qu’il n’y paraît de prime abord. A travers cette histoire de mutants, Loïc Le Borgne évoque en réalité des sujets très actuels comme la peur de l’inconnu et l’effet de groupe dans une chasse aux sorcières. Comment ne pas voir là une résonance avec des problématiques d’aujourd’hui ? L’auteur apporte une véritable mise en perspective de thématiques modernes. On voit ainsi comment peu à peu une partie des habitants de Templeneuve est gagnée par la peur, la folie et le racisme jusqu’à l’excès, au fil des jours qui passent. La différence n’est peut-être pas dans la couleur de peau ou la religion, mais les questions et réflexions soulevées par Il sont les mêmes.

Il est donc un habile jonglage entre le suspens qui entour l’action des habitants de Templeneuve pour faire fuir le mutant de leur ville, et les propres pérégrinations d’Elouan pour découvrir les mystères que recèle son étonnant pouvoir. L’adolescent se construit en totale opposition aux réactions excessives et hostiles de bons nombres d’habitants de Templeneuve. Pacifiste, conscient des failles de ceux qui l’entourent, il cherche à apaiser les tensions et ne veut en aucun cas utiliser ses nouveaux pouvoirs pour semer la terreur. S’il est un mutant, Loïc Le Borgne nous présente plutôt toute son humanité et c’est avec empathie que le lecteur partagera ses doutes, sa détresse et ses interrogations face à ses pouvoirs et à ceux qui le traque comme une bête. Il sera heureusement aidé par une poignée d’habitants et d’amis convaincus qu’il n’est pas dangereux pour l’humanité mais au contraire, une belle évolution vers un monde meilleur.

La lecture d’Il est fluide et intrigante mais aussi très réaliste car hormis l’apparition des mutations, le livre prend place dans un décor et un environnement familier. Ce qui m’a le plus intéressée c’est de voir l’évolution de chaque personnage dans ce récit, du bon ou du mauvais côté. La psychologie de chacun est très travaillée et maîtrisée.
Par ailleurs, on est vite pris par l’intrigue et on a très envie de savoir comment Elouan va réussir à affronter les habitants de Templeneuve, faire passer un message de tolérance. Les rebondissements sont là, jusqu’à la fin.

En quelques mots :

Il, c’est le nouveau roman de science-fiction de Loïc Le Borgne dont l’histoire se déroule seulement dans quelques années. On y fait la connaissance du jeune Elouan, 13 ans, doté d’étonnants pouvoirs comme la télépathie et la télékinésie. Le monde s’affole sur l’émergence de ces mutants et Templeneuve, le village où il va passer ses vacances chez sa cousine Romane, ne va pas échapper à cette vague de crainte…
Loïc Le Borgne dans Il fait monter crescendo la tension et en suivant les différents protagonistes de cette histoire, aborde toutes les facettes des réactions suscitées par celui qui est différent. Peur, folie, compassion, entraide, chaque personnage choisira son camp.
A travers cette histoire de mutant persécuté, Loïc Le Borgne évoque des thématiques modernes comme la peur de l’inconnu, la tolérance et le racisme ambiant. C’est juste et intelligent, ça remet les choses en perspective sur nos valeurs et le monde d’aujourd’hui.
Le texte est dynamique et riche en rebondissements. Il pourra plaire autant aux amateurs de SF que ceux qui le sont moins car c’est avant tout l’histoire d’un garçon persécuté pour sa différence. Un bon roman d’anticipation.

Lien pour marque-pages : Permaliens.