Je veux manger ton pancréas ( manga ) de Yoru Sumino et Idumi Kirihara

Age : 12 – 15 ans

Éditeur : Pika (2019)

190 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Sakura est une lycéenne à la personnalité solaire, toujours entourée d’amis et au centre de l’attention de la classe. Elle est aux antipodes de Haruki, un simple élève banal et transparent. Celui-ci préfère fuir son prochain pour se réfugier dans ses livres de fiction jusqu’au jour où il trouve un journal intime, celui de Sakura. Il découvre alors que cette camarade si pleine de vie souffre d’une infection du pancréas et que ses jours sont comptés… Unis à Haruki par ce secret, Sakura demande une faveur au garçon : vivre avec elle une vie entière le temps d’un printemps…

C’est le titre surprenant de ce manga qui m’a d’abord interpellée et l’histoire m’a ensuite embarquée et énormément touchée. Je veux manger ton pancréas c’est la rencontre entre deux adolescents que tout oppose : Sakura, jeune fille lumineuse, pleine de vie, très entourée, et Haruki, un adolescent toujours fourré dans ses livres , solitaire au point d’être affublé du sobriquet de « Transparent ». Dés le début, nous apprenons que Sakura est décédée des suites de sa maladie du pancréas. L’histoire, racontée du point de vue d’Haruki, va revenir sur les derniers mois de la jeune fille et le lien qu’Haruki et Sakura ont tissé.

Si j’ai découvert Je Veux manger ton pancréas sous sa forme manga ( en deux tomes ), c’est d’abord un roman de Yoru Sumino qui a connu un immense succès au Japon. Un animé est également sorti en 2017. Un succès que l’on comprend vite car le récit est touchant et les personnages d’une grande sensibilité. On s’attache à découvrir leur personnalité et surtout ce qu’ils cachent derrière les apparences. Sakura, cette jeune fille si solaire, comme pour masquer l’ombre menaçante de sa maladie, Haruki, réservé mais capable de se dévoiler devant ceux qui comptent pour lui.

Si le destin de Sakura connaît une fin tragique, l’histoire ne tombe jamais dans le pathos, ni le mélodrame. C’est raconté avec beaucoup de délicatesse. Le message est clair : il faut profiter du temps que l’on a devant soi pour vivre ce qu’on aime, partagé des instants avec ceux qui comptent et n’avoir aucun regret. Sakura a beau connaître son sort, elle continue de vivre une vie normale, de profiter sans dire aux autres, hormis à Haruki, ce qui lui arrive. Elle veut que les gens restent tels qu’ils sont et elle a raison !

Je veux manger ton pancréas a un titre fort, marquant, mais à l’inverse les moments que vivent nos deux héros n’ont rien de sensationnalistes. Yoru Sumino met en scène des moments de la vie de tous les jours entre deux amis ( restaurants, sorties, école…) mais les rend unique en pointant les aspects positifs de ces instants et leur côté chaleureux.

Pour ce qui est des illustrations, j’ai adoré la douceur du trait de Idumi Kirihara, je trouve que cela correspond bien à la sensibilité de ce récit et à ses personnages.

Une belle lecture !

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.