Killing November d’Adriana Mather

Age : 15 ans et +

Éditeur : Pocket (2020)

420 pages

Note : 2 out of 5 stars

Acheter en ligne :

November se réveille dans la secrète et mystérieuse académie Abscondini. Au programme de cette école très spéciale : formation aux métiers d’assassin, escroc ou encore espion. November se demande bien pour quelle raison son père l’a envoyée là-bas et surtout quelle est sa place, son rôle dans l’échiquier des Clans ?

Killing November a été pour moi une très grosse déception. A la lecture de son alléchant et intriguant résumé, j’avais très envie de lire cette histoire mais au fur et à mesure de ma lecture, mon intérêt a diminué au point que j’ai fini par m’ennuyer. Conclusion, je n’ai pas terminé ma lecture
Au départ ce qui me plaisait dans Killing November c’était cette idée d’école mystérieuse où les élèves reçoivent une formation pour devenir assassin, espion ou escroc.  Ajoutez à cela une intrigue autour de l’existence de Clans qui s’affrontent et rivalisent depuis des siècles, et j’avais l’impression de plonger dans l’univers du jeu vidéo Assassin Creeds, que j’apprécie. Enfin, le mystère autour de la présence de November dans cette école, était la promesse d’un roman riche en suspense. Malheureusement, pour ma part, l’ennui m’a vite gagné.
En effet, je n’ai pas réussi à entrer dans Killing November. J’ai trouvé que l’intrigue tardait à s’installer, qu’on suivait simplement November dans la découverte de cette école, des cours, des autres élèves et du fonctionnement de l’académie, sans savoir, après plus de 200 pages, ni où l’auteure veut nous emmener, ni quel est le fil conducteur de l’histoire. Il ne se passe pas grand chose hormis la découverte de l’académie et sans intrigue pour me tenir en haleine, mon intérêt s’est peu à peu étiolé. L’histoire des Clans reste aussi très obscure même à la moitié du roman. Quant à November, je ne m’y suis pas non plus attachée car je l’ai trouvé très fade et sans profondeur psychologique.
J’ai essayé de m’accrocher parce que le résumé m’avait beaucoup tenté mais j’ai fini par laisser tomber car je passais complètement à côté de cette lecture et j’avais le sentiment de perdre mon temps avec cette Killing November. Dommage !

Lien pour marque-pages : Permaliens.