La Première fois

Age :  15 ans et +
Éditeur : Gallimard jeunesse : Scripto (2011)
245 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Recueil de huit nouvelles signées par Keith Gray, Melvin Burgess, Anne Fine, Mary Hooper, Sophie McKenzie, Patrick Ness, Bali Rai et Jenny Valentine, La Première fois aborde la question de l’acte sexuel et explore sous tous les tons cette question qui intéresse tant les adolescents. Ils s’appellent Jason, Ant, Charlotte, Katya, Tara, ce sont des filles et des garçons de 13 – 16 ans et ils sont amoureux, ils attendent LE grand soir mais leur tête est pleine d’interrogations.

Keith Gray, auteur de romans pour adolescents a reçu comme mission de réunir sept autres auteurs anglo-saxons autour de lui pour aborder le sujet phare de l’adolescence : la première expérience sexuelle. Melvin Burgess, Patrick Ness, Anne Fine et quatre autres écrivains ont répondu présent à l’appel et ensemble ils ont composé un recueil de huit nouvelles au ton très varié, avec des styles et des univers décalés, où chaque histoire est unique, avec son thème bien défini.
Si dans La Première fois, il est toujours question de la première expérience sexuelle, celle-ci est envisagée sous des angles différents.
Keith Gray met en scène un ado très sportif qui doit passer à l’acte alors que le lendemain il a un match décisif. Melvin Burgess met en scène un garçon de 15 ans attiré par une terminale. Patrick Ness évoque l’homosexualité tandis qu’Anne Fine se glisse dans la tête de Madame Abbott, en face d’élèves de troisième, donnant un cours d’éducation sexuelle. Mary Hooper remonte le temps et nous plonge à l’époque victorienne avec Charlotte qui se demande comment survivre dignement lorsqu’on est pauvre.
Sophie McKenzie et Jenny Valentine montrent de deux manières différentes qu’entre la première fois qu’on s’est imaginé et la réalité, il y a parfois un grand pas. Enfin, Bali Rai nous parle de la valeur de la virginité, en rapport avec la tradition indienne.
Ces brefs résumés nous montrent à quel point le recueil La Première fois est singulier. Les huit auteurs osent parler sans tabou aux adolescents et j’ai particulièrement apprécié la finesse de Patrick Ness pour son histoire « ça se passe autrement pour les garçons« . Sans doute une des meilleurs nouvelles avec celles de Keith Gray, Jenny Valentine et Sophie McKenzie. Patrick Ness a fait preuve d’une véritable originalité en décidant de noircir tous les mots « interdits » dans son histoire sur l’homosexualité.
La Première fois est parfois cru et brutal, mais c’est aussi drôle, intense et très réaliste, servi par des plumes brillantes, prises dans le meilleur panel d’auteurs de la littérature anglo-saxonne. Un très bon roman sur le sujet, qui intéressera sans aucun doute les ados, sans les gêner.

Lien pour marque-pages : Permaliens.