Le livre de Saskia, T1 : Le réveil de Marie Pavlenko

Age : 15 ans et +
Éditeur : Scrinéo / Pocket jeunesse (2011/2014)
380 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Adoptée à sa naissance, Saskia ignore tous de ses parents biologiques. Mais ceux-ci lui ont laissé un étrange bracelet. Peu après ses 18 ans, la jeune fille voit arriver Tod et Mara dans son existence. Ils la suivent sans relâche et semblent connaître sa véritable identité…qui sont-ils ? qui est Saskia ? que va t-elle découvrir qui va bouleverser à jamais son destin ?

Je n’avais pas eu l’occasion de lire Le Livre de Saskia au moment de la sortie du premier tome en 2011. A ce moment là j’en avais un peu assez des histoires de fantasy et de bit-lit, car c’est dans ce courant là que se classe la trilogie de Marie Pavlenko.
Mais trois ans plus tard, alors que je suis en train de préparer la conférence Des blogs pour en parler du Salon du livre jeunesse de Montreuil, à laquelle l’auteur participe avec cette trilogie, je ne regrette pas de m’être enfin plongée dans l’univers de Saskia.
Ce premier tome, Le Réveil, nous présente les personnages clés de la trilogie : Saskia, bien sûr, mais aussi Tod, Mara et, dans une moindre mesure Antoine et Domitillle. C’est aux côtés de chacun d’eux que nous allons suivre le bouleversement de la vie ordinaire de Saskia. Une vie qui bascule et devient aussi singulière que le prénom de la jeune fille !
Marie Pavlenko avec Le Réveil, prend le temps de présenter ses personnages, leurs personnalités, leurs motivations, et également tous les ingrédients de sa trilogie. Le récit n’est pas toujours dynamique et riche en rebondissements, mais il progresse tranquillement et sûrement.
L’écriture, de qualité, rend les passages en apparence insignifiants, intrigants et passionnants. Une grande partie de ce premier tome du Livre de Saskia, repose ainsi sur le mystère des identités et des intentions de Tod et Mara, puis, sur la découverte par Saskia, d’une partie de ses origines. Une origine qu’elle va devoir apprivoiser tout au long de Le Réveil. C’est le récit de ce bouleversement et des découvertes de Saskia sur ses origines qui tient le lecteur en haleine tout au long des 380 pages que compte ce roman.
Le rythme va néanmoins monter crescendo au cours de la lecture, et en particulier lors des cent dernières pages avec des événements inattendus et des rebondissements de taille. Sans compter les nouvelles découvertes ! Marie Pavlenko achève Le Réveil sur un « cliffhanger » qui donne férocement envie au lecteur de se plonger dans la suite du Livre de Saskia. Chance pour moi, je n’aurai pas à attendre longtemps pour la découvrir car ce deuxième tome est sur ma table de chevet !

En quelques mots :

Premier tome de la trilogie Le Livre de Saskia, Le Réveil de Marie Pavlenko, pose les premières questions sur les origines de Saskia et du destin qui l’attend. Jouant volontairement sur le flou, l’auteur titille la curiosité du lecteur qui ne sait pas trop à quoi s’en tenir et se retrouve aussi étonné que Saskia sur la présence envahissante de Tod et Mara dans l’univers de la lycéenne.
Le roman progresse tranquillement et par étape, avec la volonté de maintenir au maximum le mystère. ça marche et on reste captivé du début à la fin par cette histoire dont le rythme va crescendo. Un livre aussi passionnant qu’intrigant, dont on a hâte de lire la suite !

Lien pour marque-pages : Permaliens.