Maman les p’tits bateaux de Claire Mazard

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Le Muscadier (2020)
80 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Marie-Bénédicte a 12 ans. Pour son anniversaire, ses parents lui offrent un ordinateur. À cet ordinateur, elle va confier son terrible secret : depuis cinq mois, tous les mercredis après-midi, son oncle Laurent – le jeune frère de sa mère avec qui elle a passé de si belles vacances lorsqu’elle était enfant – abuse d’elle sexuellement.

Un roman qui se lit d’un trait, en retenant son souffle, à l’image de Marie-Bénédicte, 12 ans, qui a vu le temps se suspendre ce mercredi 16 mai 2018, lorsque son oncle Laurent, son bien aimé Tildou, a commencé à abuser d’elle. Depuis ce jour terrible, la scène se répète chaque mercredi après-midi, alors que la jeune fille est seule à la maison. Marie-Bénédicte se confie alors à son ordinateur, incapable de trouver dans le monde réel, une personne avec qui elle pourrait partager son calvaire, sa souffrance, son mal-être.

Avec très peu de pages, Claire Mazard arrive à saisir les sentiments de Marie-Bénédicte, à nous partager sa détresse face à la pédophilie de son oncle et ses gestes incestueux.  La jeune adolescente est confrontée à un problème insoluble, qui la ronge de l’intérieur. Elle envoie bien des signaux d’alarme à son entourage, mais celui-ci est incapable de comprendre ce qui se passe. Et pour cause : comment dire que notre bourreau est un membre apprécié de la famille ?

Maman les p’tits bateaux est un témoignage court, fort, poignant et réaliste. C’est une lecture qui révolte le lecteur, incapable de comprendre comment un adulte peut se comporter ainsi avec des enfants. Mais c’est aussi un livre nécessaire, pour faire connaître ce sujet terrible et peut-être aussi aider, on l’espère, les victimes, à en parler…

Lien pour marque-pages : Permaliens.