Médecine 2e année (amour, coloc et stéthoscope) de Fanny Gayral

Age :  15 ans et +

Éditeur : Rageot ( 2019 )

240 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Après une année de révisions intenses, Célia vient de réussir le concours de première année de médecine. Elle s’installe en coloc avec deux amies et commence un stage à l’hôpital dans un service de chirurgie. Là, elle découvre le travail des aides-soignantes, des infirmières et elle descend au bloc pour la première fois. Comment se déroulera son premier semestre ?

Mon conjoint est médecin et comme je l’ai connu dés le début de ses études, le sujet de Médecine 2e année (amour, coloc et stéthoscope) me parlait. Ce qui m’intéressais particulièrement c’était de voir comment l’auteure Fanny Gayral raconterait ce début de deuxième année de médecine, si particulier après une année ( voire deux ) à réviser des journées entières.

Une chose est certaine, Médecine 2e année (amour, coloc et stéthoscope), est on ne peut plus réaliste. Les dialogues entre les personnages, leurs interrogations, le vocabulaire médical, le déroulement de ce premier semestre, le stage infirmier, l’ambiance de l’hôpital, les cours, le week-end d’intégration,… sont exactement ceux dont j’ai le souvenir avec mon conjoint. Tout est finement retranscrit et on s’y croit complètement.

Suivre les premiers pas de Célia dans le monde médical est intéressant et très instructif. Le personnage est d’ailleurs là aussi très crédible. A noter que l’auteure est elle-même médecin généraliste, elle sait donc de quoi elle parle.

Ainsi, pour des jeunes lecteurs curieux de découvrir l’envers des études de médecine ( une fois la difficile première année validée) la lecture de Médecine, 2e année est un bon début.

Malgré ce réalisme indéniable, j’ai cependant trouvé cette lecture un peu plate. Il ne se passe pas grand chose et le « suspense » forcé autour de la relation entre Romain et Célia ne m’a pas beaucoup accrochée. Le côté très réaliste de la lecture fait qu’elle manque un peu de saveur.

C’est une lecture assez proche de la série Nos Âmes Jumelles de Samantha Bailly, mais elle m’a moins embarquée parce que je me suis moins identifiée au personnage principal. On retrouve d’ailleurs dans ce livre un peu les mêmes thématiques que le troisième volume de la trilogie ( Nos Âmes plurielles ) : amour, amitié, colocation & études.

En conclusion, Médecine 2e année (amour, coloc et stéthoscope) , est une lecture surtout à destination de ceux qui souhaitent entreprendre des études médicales et/ou en quête d’une histoire légère sur la vie étudiante.

Lien pour marque-pages : Permaliens.