Mélodie en sous-sol de Sophie Bénastre

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Oskar éditions (2013)
160 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Jeannette, 12 ans, a disparu sur le chemin du collège. La police tarde à commencer les recherches, pensant à une fugue. De leur côté, la mère de Jeannette et les deux meilleurs amis de la jeune fille, Corinne et Thomas, ont du mal à y croire. Alors que la mère de Jeannette sombre peu à peu dans le désespoir, Corinne et Thomas veulent retrouver leur amie et ils mènent l’enquête, à leur niveau.

Voici un petit polar et récit de vie qui plaira surtout aux collégiens. Mélodie en sous-sol est en effet un de ces romans qu’on lit avec aisance et qui propose un récit structuré, cohérent et bien mené. Les événements s’enchaînent entre le moment où Jeannette disparaît et le dénouement final. Pas un faux pas pour Sophie Benastre qui tient son histoire et fait dans le plus crédible possible avec deux adolescents qui n’ont rien de héros mais ont une amitié sans faille, et une mère un peu dépassée par les événements, et surtout de plus en plus désespérée. Les sentiments de chacun de ces personnages de Mélodie en sous-sol sont très bien rendus et Sophie Benastre pose les bonnes questions : que s’est-il passé ? Jeannette a t-elle fuguée ? a t-elle été assassinée ? que peut faire une mère, une marraine, des amis, des inconnus dans une telle situation ?
Mélodie en sous-sol propose une histoire qui s’axe surtout autour de la disparition d’un enfant et l’impact que cette disparition a sur le quotidien de ceux qui la connaissait. L’histoire policière est un peu plus secondaire et même si c’est aussi cette enquête qui fait l’action du roman, ce n’est pas ce qui m’a le plus touchée dans ce roman. Au contraire, j’ai eu du mal à croire au dénouement de sorte que cette fin m’a vraiment surprise et déplu car j’ai trouvé que l’auteur en faisait un peu trop à mon gout.
Cependant comme Sophie Benastre dans Mélodie en sous-sol propose par ailleurs une histoire qui tient la route tout du long et qui trouve son essentiel non dans le dénouement de l’histoire mais dans tout ce qu’il y a autour de cette disparition, je pense que ce roman vaut le détour et rencontrera sans problème son public.
Une histoire simple, réaliste et malheureusement trop fréquente…

Lien pour marque-pages : Permaliens.