Mentine, T1 : Privée de réseau ! de Jo Witek

Age : 9 – 12 ans
Éditeur : Flammarion jeunesse (2015)
235 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Mentine est une surdouée hyperactive et rebelle qui n’en fait qu’à sa tête. Aussi, lorsque ses parents découvrent son dernier bulletin de notes, ils décident d’adopter une mesure radicale. Pas de plage, de surf et de baignade en bord de mer cet été, mais direction le Larzac, dans la ferme de Raoul. Pour la petite parisienne, le choc risque d’être un peu rude…

Jo Witek  a deux genres littéraires de prédilections. Les thrillers sombres et les comédies ! Deux genres aux antipodes certes, mais qu’elle maîtrise bien. Sa nouvelle série de romans plus dilettantes, se nomme Mentine et met en scène une héroïne qui en fait voir de toutes les couleurs à son entourage. Rebelle, provocatrice, casse-pied, agitatrice, prétentieuse et mordante, Mentine a sauté deux classes parce qu’elle est surdouée, avant de décréter qu’elle préférait être classée dans la catégorie des ados tapageurs que des ados intellos. Fini les bonnes notes, bienvenue aux mauvaises ! Voila une fille qui n’a que 12 ans trois quart et qui détonne ! Avec son ironie et sa verve, Mentine nous entraîne dans le tourbillon de ses pensées et elle ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Parents, profs, amitié, vie rurale…tous les sujets sont prétextes à la provocation et Jo Witek nous présente une héroïne survoltée qui séduit dés le premier chapitre.
C’est l’héroïne qui fait toute la différence dans ce roman. Mentine ne voulant absolument pas être prise au sérieuse et être sérieuse, elle nous inonde de ses pics et joutes verbales. C’est vraiment drôle à lire et on ne voit pas les pages défiler !

Ce premier tome de Mentine peut se lire comme un one-shot et nous propulse au moment où Mentine découvre quel programme ses parents lui ont réservé pour cet été. Elle qui rêvait de soleil, de plage, de surf, de petit-ami…déchante en apprenant que c’est dans une ferme de brebis et agneau , situé dans le Larzac, qu’elle passera son été, afin de réfléchir aux conséquences de ses choix scolaires… L’idée de la jeune parisienne pleine de préjugés sur le monde rural n’est pas vraiment inédite mais comme son héroïne est atypique, on ne se formalisera pas. Le roman aborde des thèmes qui plairont aux ados : les parents, l’école, l’amitié et le premier amour, le tout sur le ton de l’humour et sur fond de découverte du monde agricole avec des personnages secondaires qui ne se laisseront pas faire par le caractère de Mentine. Je m’attendais a un peu plus de scènes champêtres et avec les animaux, cependant.
En conclusion, Jo Witek propose une comédie efficace qui ne perd jamais son rythme.

En quelques mots :

La nouvelle comédie de Jo Witek est là car Mentine est une série qui décoiffe et nous entraîne dans les pensées drôles et piquantes d’une adolescente pas comme les autres. Et oui, car à 12 ans passé, Mentine est peut-être surdouée mais elle ne veut pas que ça se sache. Aussi, elle a sabordé sa quatrième mais elle en paye aussi les conséquences en passant son été dans une ferme du Larzac. Si l’histoire semble un peu véhiculée, avec cette jeune parisienne prétentieuse qui débarque un été à la campagne avec pleins de préjugés sur la vie rurale  avant de changer d’avis, Mentine tire son épingle du jeu en mettant en scène une héroïne bluffante, piquante et terriblement attachante. On rit à chaque chapitre et le livre se termine sans qu’on s’en soit aperçu. C’est ce j’appelle une comédie très efficace !

Lien pour marque-pages : Permaliens.