Mort et déterré de Jocelyn Boisvert et Pascal Colpron

Age :  12 – 15 ans

Éditeur : Dupuis ( 2019 )

48 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Yan Faucher est tué en voulant s’interposer dans une bagarre. Mais visiblement, son âme a décidé de ne pas le lâcher. Il se rend alors compte que non seulement il continue à penser, mais il arrive également à bouger. Après avoir passé un an dans sa tombe, il parvient à se libérer et va alors mener une vie de zombie !

A l’origine de cette bande-dessinée il y a un roman de Jocelyn Boisvert publié en 2008 aux éditions Soulières. L’auteur a apparemment décidé de donner à son histoire étonnante un second souffle en s’associant au dessinateur Pascal Colpron et en proposant donc cette BD dont le premier tome vient de sortir chez Dupuis.

L’histoire est un peu farfelue et mélange l’horreur à l’humour. Yan Faucher ( un nom prédestiné ! ) est donc malencontreusement tué en s’interposant dans une bagarre. Mais alors que sa famille pleure son brutal décès, l’âme de Yan survit. Quelques mois après sa mort, il parvient même à sortir sous les traits d’un zombie verdâtre un peu ragoutant…
Ce premier tome de Mort et déterré est cocasse avec de nombreuses situations rocambolesques et un personnage principal qui ne manque pas d’humour malgré sa situation.

Le lecteur se familiarise dans ce premier tome avec Yan, bien sûr mais aussi Nico, son ancien meilleur ami, et Alice, une jeune fille gothique amoureuse de Yan avant sa mort.

La BD Mort et déterré aborde aussi en toile de fond un sujet plus délicat et triste que le ton de la BD ne le laisse entendre : le deuil des membres de la famille qui restent. En effet, en retournant chez lui, Yan va comprendre que sa mort a dévasté sa si tranquille et paisible famille. Les caractères de chacun changent ainsi radicalement. Un aspect psychologique encore très rapidement esquissé mais il pourra être intéressant de voir comment cela évolue par la suite.

Lien pour marque-pages : Permaliens.