Multiversum de Léonardo Patrignani

Age : 15 ans et +
Éditeur : Gallimard jeunesse (2013)
335 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Depuis quatre ans, Alex et Jenny communiquent par la pensée sans jamais s’être rencontrés ! Et pour cause, le premier vit en Italie et la seconde en Australie. Un jour, alors que les contacts sont de plus en plus fréquents, Alex et Jenny décident de se retrouver pour comprendre pourquoi ils sont en contact. Mais lorsqu’ils cherchent à se rencontrer, ils découvrent qu’il existe une infinité d’univers parallèles et que la réalité qui les entoure n’est qu’une parmi d’autres. Parviendront-ils à se rejoindre tandis que leur destin semble lié à celui de la Terre, au bord de l’apocalypse ?

Multiversum retient notre attention d’abord par sa magnifique couverture qui donnera tout de suite envie au lecteur de savoir de quoi parle ce roman. Puis, le résumé, quelques phrases, vous intriguera. Enfin, si par hasard vous doutiez encore, et regardiez de quoi il en retourne sur le web, alors vous serez totalement convaincu que ce roman, vous devez le lire ! C’est en tout cas ce que j’ai immédiatement eu envie de faire et c’est donc pour cette raison que Multiversum, dés le jour où il est arrivé dans ma pile à lire, je l’ai commencé.
Il ne faut pas beaucoup de temps pour être plongé dans cette étrange relation télépathique qui lie Alex et Jenny puisque c’est ainsi que le roman commence, ou presque. Ensuite Léonardo Patrignani nous explique un peu plus comment Jenny et Alex ont commencé à entrer en contact, quatre ans auparavant. De fils en aiguilles, page après page, ont pénètre dans l’histoire, on se l’approprie et on en reste prisonnier !
Rythmé par de cours chapitres, alternant les points de vue (essentiellement celui d’Alex ou celui de Jenny), Multiversum est le premier tome d’une série qui s’inscrit dans la lignée de films comme Matrix ou Inception. Pour une fan comme moi de ce genre de films, Multiversum était donc parfait, à condition de ne pas s’y perdre (mais globalement c’est plus compréhensible que ces 2 films) !
Roman dystopique puisqu’il se déroule fin 2014 et aborde surtout la fin de la Terre en toile de fond, mais aussi roman fantastique, avec ces deux héros qui voyagent dans l’univers et communiquent par la pensée, Multiversum est un roman inédit dont on ne trouvera pas vraiment d’équivalence. Alors que les publications dans ces genres sont nombreuses, Léonardo Patrignani se démarque clairement des autres auteurs du domaine. Un peu de nouveauté qui fait vraiment plaisir !
Son style aéré, ses personnages principaux ou secondaires (comme Marco) intéressants et attachants, son histoire captivante, étrange et énigmatique, séduiront sans peine les lecteurs ados ou moins ados. Pas de doute, Multiversum vous emmènera pour un voyage dans le Multivers qui se poursuivra pour un second tome…

Lien pour marque-pages : Permaliens.