Multiversum, T2 : Memoria de Léonardo Patrignani

Age : 15 ans et +
Éditeur : Gallimard jeunesse (2014)
315 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Après la chute d’un astéroïde sur la Terre, Alex et Jenny se retrouvent dans Mémoria, un étrange univers où ils sont condamnés à revivre les souvenirs du passé. Réunis mais prisonniers de ce monde, ils doivent trouver un moyen de s’échapper à moins que leur réveil ne les propulse dans un tout autre endroit inattendu…

Conquise par le premier tome de la trilogie Multiversum signée par l’Italien Léonardo Patrignani, j’étais avide de connaître la suite de cette étrange histoire de télépathie sur fond de science-fiction / anticipation. Memoria a répondu a mes attentes et a même été au-delà car cette lecture s’est vite révélée très surprenante. En effet, le tournant que Léonardo Patrignani donne à son histoire, passée une centaine de pages, est un virage à 180° qui laisse le lecteur surpris. On ne s’attend pas du tout à ce que cette fiction évolue ainsi mais au final, c’est très bien vu. Sans en dire trop, pour ne pas gâcher l’effet de surprise, Léonardo Patrignani dans Memoria assume complètement la part SF de sa trilogie.
Si j’ai pris le temps pour lire ce roman, plus que d’habitude, je ne me suis jamais ennuyée aux côtés de Jenny et Alex. Le rythme de l’histoire alterne les moments riche en action avec des moments plus posés, plus centrés sur la description de l’environnement, la relation entre les différents personnages.
Les cinquante dernières pages restent néanmoins les plus dynamiques de Memoria et viennent relancer le suspens alors que la trilogie Multiversum s’achèvera dans le prochain tome.
Comme pour Multiversum, j’ai envie de signaler la magnifique couverture de Memoria, qui attire le regard et donne rien qu’à elle seule envie de plonger dans cette histoire.
Une chose est sûre, la trilogie Multiversum propose une histoire hors-norme, un voyage fascinant où une histoire d’amour au-delà de l’espace-temps se crée et se confronte à un mystère qui dépasse la pensée.

Lien pour marque-pages : Permaliens.