Le Noir est ma couleur, T1 : Le Pari d’Olivier Gay

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Rageot : Thriller (2014)
320 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Alexandre et Manon sont deux élèves de la même classe mais s’ignorent totalement. Le jour où le garçon fait le pari de sortir avec Manon, première de la classe, il ne s’imagine pas l’aventure dans laquelle il vient de se lancer. En effet, au détour d’une ruelle, il surprend Manon, attaquée par une Ombre. Qui est vraiment Manon ? Quels sont ses pouvoirs ? Que lui veut la magie noire ?

Olivier Gay, un auteur qui a déjà fait ses preuves dans le secteur de la littérature pour adultes, se lance dans la jeunesse avec ce premier tome de Le Noir est ma couleur. L’histoire s’inscrit dans le genre fantastique avec une héroïne capable d’utiliser les couleurs du spectre lumineux afin de créer des « sorts ».
Dans un style résolument moderne où le langage des jeunes n’est pas modifié par rapport à la réalité, Olivier Gay tisse une histoire palpitante où le lecteur se sent très proche de l’autre personnage central de Le Pari : Alexandre. Loin de ressembler au garçon idéal ( si ce n’est pour son physique ), le jeune homme casse cou, macho, pas vraiment tendre avec ses pairs et loin du gendre idéal beau et intelligent, découvre la véritable nature de Manon. Dés lors il plonge dans une histoire qui le dépasse et va l’amener à évoluer au fil de l’histoire, à devenir moins « bad-boy » et plus « chevalier servant » tandis que Manon est confrontée à la menace d’un terrible Mage noir…
L’alternance du point de vue de Manon et d’Alexandre sur le déroulement de l’histoire est judicieuse. Elle permet au lecteur de se retrouver dans le personnage d’Alexandre avec ses multiples questions, tandis que le regard de Manon nous apporte de précieuses informations pour comprendre le déroulement du récit.
En 320 pages, Le Pari nous apporte une histoire complète, au rythme soutenu. La fin peut se suffire à elle même et même si j’ai déjà hâte de lire la suite, le roman ne nous laisse pas sur un « cliffhanger », ce qui est plutôt appréciable.
Enfin, ce premier tome de Le Noir est ma couleur mêle avec brio le fantastique avec des atouts non moins essentiels pour un bon roman : l’action, l’humour et la romance car Manon ne va pas rester longtemps insensible à Alexandre…et lui peut-être moins qu’il ne le croit !
Un premier tome prometteur, une histoire captivante, une écriture originale et moderne, un roman fantastique à ne pas rater !

Vidéo de présentation de la série :

Lien pour marque-pages : Permaliens.